A LA UNEJustice et DroitPolitique

Monsieur le Procureur spécial de votre CRIEF, votre croisade subite contre la vente ou la mafia des faux médicaments est à saluer. (Michel Pépé Balamou)

Monsieur le Procureur spécial de votre CRIEF, votre croisade subite contre la vente ou la mafia des faux médicaments est à saluer.

Même si par ailleurs des doutes persistent quant à l’efficacité de vos méthodes de poursuites et divers aspects juridiques qui révèlent apparemment une méconnaissance évidente dans la gestion de certains dossiers sensibles et stratégiques en termes même de connaissances basiques de ce genre de traitement de lutte contre la corruption. C’est vous dire que malgré la noblesse et la justesse de la mission confiée à vous par le CNRD et la Transition, votre CRIEF n’a plus bonne presse au sein de l’opinion publique. Surtout après le décès par manque de soins appropriés d’un de vos prévenus pour lequel votre structure est rendue responsable à tort ou à raison. Aussi, devriez-vous aller avec méthode dans la gestion du dossier de la commercialisation des faux médicaments contre lequel plusieurs avant vous se sont butés. Mais pourquoi s’éparpiller ainsi quand à la veille de la rentrée scolaire des structures syndicales vous étalent des cas évidents de détournements de deniers publics dans le secteur puant et nauséabond de l’Education ? Ou bien « on ne doit pas toucher là-bas » ? Lisez ce que vous avez certainement dû déjà lire et relu :

« Les examens nationaux session 2022 ressemblent à une foire et au pire des cas à la cabale d’Ali Baba , une société de sorcières dans laquelle les grandes initiées dévorent les enfants des autres.

Si en 2020 il y avait 503000 candidats pour tous les examens nationaux avec un budget de 40 milliards de nos francs, en 2021 il y avait 496 000 candidats avec un budget de 33 milliards y compris les 38 secrétariats de l’examen du certificat d’études élémentaires (CEE), les 8 secrétariats de l’examen du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) et le secrétariat de l’examen du Baccalauréat, les examens nationaux session 2022 battent le record. Avec 540105 candidats et un budget de 45 milliards sans les 38 secrétariats de l’examen du certificat d’études élémentaires (CEE), les 8 secrétariats de l’examen du Brevet d’études du premier cycle ( BEPC) et le secrétariat de l’examen du Baccalauréat.

A LIRE >>  Embalo-Guinée ? Vous avez dit diplomatie ?

À l’arrivée une gestion malsaine de ce montant exige une réflexion, une interpellation et une alerte au nom du contrôle citoyen de l’action publique, de la redevabilité et de la reddition des comptes.

Ainsi, nos sources bien introduites à la direction générale des examens nous informent que :
■ 6 plis de copies des candidats n’avaient pas été corrigés uniquement parce que les stickers étaient collés sur les PV qui étaient illisibles.
■ Avant les examens nationaux, le magasin de la direction générale des examens était plein de matériels scolaires. Pendant le déroulement des épreuves, il manquait beaucoup de matériels dans les centres d’examen. Et après les examens nationaux , ces matériels ont disparu du magasin.
Où sont-ils passés ?
Mystère.
■ Les 540.105 Candidats aux trois examens nationaux ont tous payé 10000 Gnf comme prix de photo de Kassa à Yomou.
Mathématiquement
540.105 ×10000=
5 401 050 000 Gnf (cinq milliards quatre cent un millions cinquante mille francs guinéens)
■ Les diplômes qui sont budgétisés et qui doivent être donnés gratuitement aux candidats admis aux trois examens nationaux sont commercialisés à hauteur de 25000 Gnf par diplôme et par candidat admis.
■ Des instructions ont été données aux inspecteurs régionaux de l’éducation ( IRE) ,directeurs préfectoraux de l’éducation (DPE) et Directeurs communaux de l’éducation ( DCE) de vendre les diplômes et remonter l’argent au ministre via le compte du directeur général des examens qui est actuellement l’enfant chéri du Ministre.
■ Mathématiquement :
CEE: total admis : 44249
BEPC total admis: 23939
BAC total admis: 8731
Total admis des trois examens : 76919
Montant à payer par diplôme et par candidat: 25.000 FG
Montant total à payer : 1.922.975.000 FG
Un milliard 922 millions 975 milles.
■ Le montant total des prix de photos et de diplôme s’élèvera à 7.324.025.000 FG
C’est à dire:
7milliards324millions 25milles francs guinéens.
■ Chaque membre de la direction générale des examens ( 43) a reçu 28000000 gnf (28 millions). Alors que dans les 8700000 gnf de primes de mini -secrétariat improvisé, de correction et de saisie de notes, chacun n’a reçu que 2000000 gnf.
Où sont passés les 6700000 gnf pour
Chaque membre?
■ 6700000 x 43 = 288.100.000 FG
288 millions 100 milles.
■ Les 17 personnes internées pendant 45 jours à l’hôtel au frais du contribuable guinéen ont reçu chacun 45 000000 gnf (45 millions )selon une première source et 100000000 gnf (100 millions)d’après une seconde source qui nous dit également que c’est un ancien directeur général d’une école privée de Lambandji qui achetait des sujets avec un inspecteur…. de l’inspection générale de l’éducation. Donc c’est le sorcier qui sait prendre son complice sorcier.
■ Le mari de la sœur du directeur général des examens qui travaille à la DCE de Dixinn est l’informaticien écran de la direction des examens qui travaille à la DCE de Dixinn est l’informaticien écran de la direction générale et ce par népotisme. Donc une gestion familiale de ce service au détriment de la compétence, du mérite et de l’efficacité. Ça permet d’envoyer chaque année 3 à 4 membres de la famille à la Mecque.

A LIRE >>  Le FNDC défend la sortie du Président Embalo et tacle la DCI qu’il qualifie “d’encre de la dictature”.

Il est urgent de mener des audits sérieux dans cette direction générale des examens afin de limiter ces saignées financières et réorienter ces montants dans l’achat des tables-bancs, la rénovation et l’équipement des écoles et l’amélioration des conditions salariales des enseignants .

Le Ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation est devenu le ministère des examens nationaux. L’argent coule très rapidement et facilement.

Affaires à suivre.

À bientôt pour d’autres révélations !

 

Michel Pépé Balamou

Secrétaire Général du SNE »

 

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications OK Non merci.