Petit Alhassane Barry Tué parce qu'il se trouvait dans un mauvais endroit au mauvais moment selon l'armée Guinéenne.

Petit Alhassane Barry Tué parce qu’il se trouvait dans un mauvais endroit au mauvais moment selon l’armée Guinéenne.

Guinée : Le corps du petit Alhassane Barry couvert du drapeau Guinéen.
Tué parce qu’il se trouvait dans un mauvais endroit au mauvais moment selon l’armée Guinéenne.
Repose en paix mon cher.

Alhassane Barry était âgé de 17 ans, élève de la 10ème année au quartier Dar-es-Salam dans la commune de Ratoma, a été tué par balle à la tête et conduit à l’hôpital national sino-guinéen le lundi 20 juillet 2020.

Alhassane Barry levée du corps
Alhassane Barry levée du corps
La seule chose que la famille de la victime a demandée, c’est la justice pour toutes les victimes. FNDC s’engage à continuer la lutte pour honorer la mémoire de toutes les victimes, pour le respect des principes démocratiques

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

FNDC

Interdiction de la manif du 29 septembre : le FNDC maintient sa marche sous la forme de résistance (communiqué) !

Interdiction de la manif du 29 septembre : le FNDC maintient sa marche sous la …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !