Radio Espace fm brouillée Lamine Guirassy "On essaye de nous mettre à terre"
Lamine Guirassy
Lamine Guirassy

Radio Espace fm brouillée Lamine Guirassy “On essaye de nous mettre à terre”

CONAKRY-Depuis quelques jours, la fréquence de la radio Espace fm est brouillée. On constate des interférences partout à travers la capitale guinéenne sur le signal de cette radio privée de grande écoute. Interrogé sur cette situation, le PDG du groupe Hadafo Média n’est pas allé par le dos de la cuillère.

Selon Lamine Guirassy, l’Etat guinéen est le seul unique responsable de cette interférence sur la fréquence de la radio Espace. Il accuse l’Etat guinéen d’avoir installé quelque part un émetteur uniquement pour brouiller le signal de sa radio.

« Ce qui est en train de se passer, c’est un sabotage de la part de l’Etat. Il faut être dupe pour ne pas le savoir. Le DGA de l’ARPT par son Twitter dit qu’il faut coopérer. Comment on peut coopérer avec un voleur ? Un voleur qui vient dans votre salon et qui vous dit on va s’asseoir et discuter. Ce n’est juste pas possible. Il y a un émetteur quelque part qu’ils utilisent pour essayer de brouiller notre fréquence, à quelle fin ?

Lire aussi-Lamine Guirassy : “il faut toujours croire en soi…”

Tout le monde le sait parce que depuis cet été-là, il n’y a pas ce qu’on ne subit pas. On prend des coups à tous les niveaux. Moi je ne crois pas du tout à d’autres pirates parce que tant que cet émetteur continuera à émettre, il y a des zones à Conakry qui ne pourront pas capter Espace. C’est fait à dessin, c’est fait pour nous pirater, pour nous mettre à terre parce qu’ils ont tout tenté. Mais comme ça n’arrive pas, donc la dernière carte en main, c’est évidement brouiller la fréquence », a fustigé Lamine Guirassy.

Méthodes archaïques

Le PDG du Groupe HADAFO explique qu’il a adressé des requêtes auprès des autorités compétentes qui sont restées pour le moment sans suite.

« On sait très bien tout ce qui se passe depuis cet été en ce qui concerne notre groupe. Mais à dire maintenant qu’on peut passer par ces méthodes archaïques pour nous faire taire, ça je tombe des nues. Parce qu’on pouvait croire à tout, sauf ce qui est en train de se passer là. Ça fait deux mois que ça perdure, on a écrit à l’ARPT concernant cette interférence. Après, ils nous ont dit qu’ils allaient essayer de faire des enquêtes pour voir ce qu’il en est. Mais je ne me suis pas seulement arrêté du côté de l’ARPT, j’ai appelé le Directeur de RADIOCOM, monsieur Doumbouya pour essayer de comprendre exactement ce qui se passait, il m’avait dit qu’il allait faire des enquêtes et nous envoyer des rapports, des rapports que nous n’avons jamais reçus », a expliqué le PDG du groupe Hadafo Média.

Qu’en dit l’ARPT ?

Dans une note publiée sur les réseaux sociaux, l’ARPT a précisé que, saisie d’une plainte le 21/01/21, elle a mené des mesures de terrain et constaté que l’interférence d’@espacefm_gn a pour origine une radio Sierra-Léonaise qui émet sur la même fréquence.

“Un courrier a été adressé à Espace pour l’informer de la situation et des mesures prises par L’ARPT. Faisant référence aux accords bilatéraux entre nos deux institutions, L’ARPT GUINÉE a saisie le 29/01/21, NATCOM SIERRA-LEONE, lui demandant de faire prendre des dispositions pour que la radio Sierra-Léonaise qui émet sur la fréquence 99.7MHz puisse diminuer la puissance d’émission de son équipement, afin que celle Guinéenne émettant sur la même fréquence puisse recouvrer une situation nominale. La solution est certes technique mais elle se trouve dans la Coopération..! Pas besoin d’agitation…!”, lit-on sur la note de l’ARPT.

Je ne suis pas dupe

Pour sa part, Lamine Guirassy rétorque qu’il n’est pas dupe. ” D’après leurs enquêtes sur le terrain, il s’avérerait que c’est une Radio léonaise qui émettrait sur la même fréquence que Espace. Or, nous ça fait 13 ans que la radio Espace émet en Guinée, mais nous n’avons jamais eu ces problèmes d’interférence en Guinée. Les léonais ne peuvent pas émettre à partir de la Sierra Léone et venir jusqu’à Kaloum dans la capitale guinéenne, ce n’est pas possible. Je ne suis pas dupe. Je sais très bien que beaucoup de choses se passent en ce moment. On essaye de créer des situations pour essayer de nous mettre à terre, ils ont tout essayé. Malheureusement, la dernière carte à jouer, c’est évidement brouiller la fréquence. Qu’on me dise directement ce qui se passe au moins. S’ils veulent qu’on mette la clé sur le paillasson, on mettra la clé sur le paillasson, au moins on est tranquille. Mais l’Etat ne peut pas agir comme un voyou, ce n’est juste pas possible », a conclu Lamine Guirassy.

copyright : Oumar Bady Diallo
Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

La cérémonie inaugurale de l’Unité de Prise en charge chirurgicale des femmes et filles souffrant de fistule obstétricale au Centre National de Formation Sociale Appliquée Jean Paul II.

La cérémonie inaugurale de l’Unité de Prise en charge chirurgicale des femmes et filles souffrant de fistule obstétricale au Centre National de Formation Sociale Appliquée Jean Paul II.

PRISE EN CHARGE DE FISTULE OBSTÉTRICALE : UNE UNITÉ INAUGURÉE AU CENTRE JEAN PAUL II …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.