La sécurité des personnes et de leurs biens incombe à l'État. Cela relève de ses fonctions régaliennes.
Maison de l'imam Mohamed N'Faly Camara incendiée

La sécurité des personnes et de leurs biens incombe à l’État. Cela relève de ses fonctions régaliennes.

Dans un État soucieux de la protection de ses citoyens quelle que soit leur appartenance ethnique ou politique, lorsqu’il y a morts, des blessés et des destructions d’édifices lors de manifestations, son devoir naturel est d’ouvrir des enquêtes afin de savoir ce qui s’est passé et de prendre les mesures appropriées. La sécurité des personnes et de leurs biens incombe à l’État. Cela relève de ses fonctions régaliennes.

Mais chez nous, l’État se place toujours dans une position défensive. Sa seule réponse est de se défendre contre les accusations portées contre lui. Des déclarations du genre ” ce ne sont pas les FDS qui tuent ou blessent pendant les manifestations ; jusqu’à preuve du contraire, les morts d’hommes enregistrées lors des manifestations ne sont pas imputables aux FDS; il y a des citoyens qui détiennent des armes et qui tirent sur d’autres citoyens ; ” sont très courantes dans la communication officielle.

L’Etat ne va presque jamais au-delà de ces déclarations. C’est comme si sa responsabilité était dégagée dès lors qu’il déclare que ce ne sont pas ces agents qui ont commis les infractions relevées lors des manifestations. En d’autres termes, les citoyens peuvent s’entretuer. Du moment où l’État n’y a rien à voir, ce n’est pas son problème. C’est une curieuse conception des fonctions régaliennes de l’État.

Mais au fond, dès lors qu’on commence à se défendre en disant ” jusqu’à preuve du contraire, ce n’est pas moi”, on donne tout de suite l’impression que l’on cache quelque chose. Sinon, on devrait simplement affirmer ” ce n’est pas moi” sans évoquer l’idée d’une “preuve du contraire” puisque par définition cette preuve ne peut exister. Parler de “preuve du contraire” équivaudrait à l’idée que cette pourrait bien exister et qu’il suffirait de la rechercher pour la trouver. C’est pour toutes ces raisons que personne n’a jamais cru véritablement aux déclarations du Pouvoir sur ces infractions. Et la faute dépend de l’État lui-même.

Copyright Une analyse de l’avocat Me Traoré sur sa page facebook

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Mouvement les jaunes

FICHIER ÉLECTORAL : LE NOMBRE D’ÉLECTEURS DE LA HAUTE-GUINÉE DÉCLARÉ SUPÉRIEUR À L’ENSEMBLE DES ÉLECTEURS DES TROIS AUTRES RÉGIONS

FICHIER ÉLECTORAL : LE NOMBRE D’ÉLECTEURS DE LA HAUTE-GUINÉE DÉCLARÉ SUPÉRIEUR À L’ENSEMBLE DES ÉLECTEURS …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !