A LA UNEPolitique

« Si tu ne quittes pas devant moi, je vais te tuer ! » et il met en exécution sa menace

« Si tu ne quittes pas devant moi, je vais te tuer ! » et il met en exécution sa menace. Au nom du Ministre de la sécurité et de tout le département, une délégation de la police nationale dont à la tête le Directeur Général Ansoumane Bofoé CAMARA, s’est rendue ce matin pour présenter ses condoléances les plus attristés à la famille de l’Adjudant Chef Aboubacar CAMARA.

Cet agent de la police routière froidement assassiné dans la matinée du mercredi 23 juin 2021, dans l’exercice de ses fonctions, par un citoyen à bord de son véhicule. L’acte prémédité par son assassin, s’est déroulé dans les environs de 6h du matin au carrefour tannerie, dans la commune de Matoto.

Chose dite, chose faite : « Si tu ne quittes pas devant moi, je vais te tuer » voici les mots de Abdouramane CISSE, présumé auteur de l’assassinat de Adjudant-Chef Aboubacar TRAORE, agent de la police routière. Aussitôt dit, aussitôt fait ! Abdouramane a renversé et trimballé sous sa voiture à plusieurs mètres, sa victime. Le fait se déroule dans les bandes de 6 h du matin, alors que l’Adjudant-Chef Aboubacar TRAORE réglementait la circulation.

« Un fonctionnaire de police qui se lève à 5h du matin pour venir mettre un dispositif sur la route, pour permettre aux guinéens de descendre travailler, et préparer leur retour à la maison, venir l’assassiner avec préméditation, il n’est pas tombé malade, n’est pas normal. Nous ne nous rendons pas justice, mais il sera déféré (…) Ce badaud qui roule avec un véhicule sans plaque d’immatriculation, commet de tels actes « , a lancé le Général Ansoumane Bafoé CAMARA.

A LIRE >>  Guinée LES ACTIONS LES PLUS REMARQUABLES ET "LES PLUS SALUTAIRES" DE LA DEUXIÈME SEMAINE DU CNRD AU POUVOIR

Deux heures après l’accident l’Adjudant-Chef Aboubacar TRAORE a trouvé la mort au CHU de Donka. Cet acte de Abdouramane CISSE, d’une trentaine d’années commis avec préméditation choque de nouveau, à plus d’un titre le Directeur Général de la police nationale qui estime que  » si c’était une arnaque d’un policier ou encore un policier qui avait brutalisé un citoyen, c’est sûre que c’est toute la police qui serait salie », a martelé, le Général Ansoumane Bafoé CAMARA.

De sources policières, Abdouramane CISSE est un récidiviste. Et de surcroît était seoul au volant pendant son acte. Il plonge la famille de l’Adjudant-Chef Aboubacar TRAORE, dans le deuil. Avec deux épouses et 7 enfants.
Les autorités de la police nationale promettent de le traduire en justice et, rassure la famille de lui apporter tout son soutien.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.