A LA UNEJustice et DroitPolitique

Tibou Kamara à la Barre : Un Témoignage Clé dans le Procès du 28 Septembre

Tibou Kamara à la Barre : Un Témoignage Clé dans le Procès du 28 Septembre

Conakry, Guinée – Dans une atmosphère chargée d’histoire et d’émotion, l’ancien ministre de la Communication, Tibou Kamara, a pris place à la barre du tribunal criminel de Dixinn, délocalisé pour l’occasion dans l’enceinte de la Cour d’Appel de Conakry, ce lundi 13 novembre 2023. Vêtu d’un costume bleu, l’ex-ministre s’est présenté avec une assurance tranquille, prêt à livrer son témoignage dans le cadre du procès des atrocités du 28 septembre 2009.

Dès le début de son intervention, Tibou Kamara a exprimé sa satisfaction morale et personnelle de pouvoir répondre à l’appel de la justice de son pays. « Derrière ce procès, il y a l’enjeu du pouvoir », a-t-il déclaré, soulignant le conflit entre ceux qui étaient au pouvoir et ceux qui cherchaient à le conquérir, un conflit qui a malheureusement coûté la vie à de nombreux compatriotes.

Son témoignage, attendu avec impatience, s’est concentré sur trois étapes clés : son voyage à Labé, l’appel de l’ex-président Dadis Camara à l’ex-premier ministre Sidya Touré à la veille de la manifestation, et sa visite au président Moussa Dadis Camara le lendemain du massacre. Ces révélations promettaient d’apporter un nouvel éclairage sur les événements qui ont secoué la Guinée.

Parallèlement, le procès a été marqué par la complexité juridique liée à l’absence du colonel Claude Pivi, en cavale depuis le 4 novembre 2023. La défense du colonel Moussa Thiegboro a insisté sur la nécessité de sa présence, une demande soutenue par les avocats de la partie civile. Cette situation a créé un climat d’incertitude, retardant l’audition des témoins et ajoutant une couche de tension à un procès déjà chargé d’émotions.

A LIRE >>  Montée des tensions au Sénégal : Intervention de l'Union Africaine

Le tribunal, face à ces défis, n’avait pas encore tranché sur la question de la présence de Pivi, laissant planer une incertitude sur la suite des événements. Cette impasse juridique souligne les défis auxquels est confronté le système judiciaire guinéen dans la gestion de ce procès historique.

Le témoignage de Tibou Kamara, ainsi que la situation entourant le colonel Pivi, sont des éléments cruciaux dans la quête de vérité et de justice pour les victimes du 28 septembre 2009. Alors que le procès se poursuit, la Guinée et le monde attendent avec impatience de voir comment ces questions seront résolues et comment la justice sera rendue dans cette affaire emblématique.

Binta Barry pour conakrylemag.com

PAR CONAKRYLEMAG.COM

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.