A LA UNEPolitique

UFDG : LIBERTÉ CONDITIONNELLE POUR QUATRE RESPONSABLES EMPRISONNÉS…

UFDG : LIBERTÉ CONDITIONNELLE POUR QUATRE RESPONSABLES EMPRISONNÉS…

Quatre des cinq hauts cadres emprisonnés de l’UFDG viennent de bénéficier d’une liberté conditionnelle, en raison de leur état de santé devenu préoccupant, nonobstant leur hospitalisation au CHU d’Ignace Deen.

El Hadj Chérif Bah, Ousmane Gaoual, Abdoulaye Bah et Cellou Baldé ont été conditionnement mis en liberté, ce vendredi, 16 juillet 2021, afin qu’ils puissent se soigner convenablement.

Prions Dieu qu’ils n’aient pas été empoisonnés, puis libérés, par stratégie machiavélique.

Quant au cas d’Étienne Soropogui, rien n’est encore précis, comme il n’était pas signalé malade, ni admis dans une structure sanitaire, du moins au moment de la mise en liberté conditionnelle de ses quatre autres compagnons d’infortune. Espérons qu’il puisse bénéficier, lui aussi, d’une liberté conditionnelle.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Transition en Guinée :« Un délai de six mois n’est pas réaliste et serait même contreproductif »

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.