A LA UNEPolitique

Un juge pris en faute pour des vulgaires questions d’argent, on est au bord des larmes.

Quand on parle, il me semble que les magistrats eux-mêmes ne comprennent pas. Depuis tout-petit, on nous a appris que parmi les fonctionnaires, un juge occupe une place à part. Du même niveau que Monsieur l’Abbé ou l’Imam du vendredi. Un personnage choisi pour « Casser le jugement ». Un être presque infaillible chargé de regarder dans ses gros livres et de dire la vérité. Pas n’importe quelle vérité. La Vérité sortie du tribunal.

Difficile d’expliquer cela à la nouvelle race de juges, qui font tout pour descendre de leur piédestal. Je sais que la charge est lourde, mais tout le monde attend un comportement exemplaire de la part d’un magistrat. Zéro défaut. Puisque c’est le modèle social par excellence.
Un juge pris en défaut, c’est comme si le bandit chef tuait Zorro. Impossible, inacceptable ! James Bond gagne toujours à la fin du film. Un juge pris en faute pour des vulgaires questions d’argent, on est au bord des larmes.

Mettez en doute la moralité d’un citoyen, et il vous dira « mon casier judiciaire est vierge ». Traduction : même la justice n’a rien trouvé à me reprocher. Les sommités chargées d’énoncer la vérité disent qu’il n’y a rien de répréhensible dans ma conduite sociale.
Je sais que c’est puéril, mais l’opinion publique classe la magistrature au-dessus des autres services. Pensez donc ! On regarde un juge comme étant en dehors du commandement du Président de la République. Le pouvoir d’un président finit. Le juge est toujours là et garde son capital de confiance et une espèce de sympathie craintive.

A LIRE >>  Malgré le fait que le procès des massacres du 28 septembre 2009 ne soit qu'à ses débuts, on voit déjà toutes sortes "d'expertises" au sein de l'opinion.

Si les juges eux-mêmes tiennent à perdre cette place privilégiée, grand bien leur fasse ! Moi je pense qu’ils devraient au moins prendre le temps d’écouter les gens. Veillez y monsieur le ministre de la Justice car là-bas c’est toujours pourri.

Bien, le monde est parfait et Canal juge !
Par Abdoulaye Sankara Abou Maco journaliste écrivain

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications OK Non merci.