A LA UNEPolitique

Vers la biometrisation des permis de conduire en République de Guinée !

Vers la biometrisation des permis de conduire en République de Guinée !

 

Les passeports, les plaques d’immatriculations et les cartes d’identité ne seront pas les seuls à être biométriques. A cette liste s’ajoute aussi le permis de conduire. Le projet du centre du Système Informatisé de Gestion de Permis de conduire biométrique a vu jour ce vendredi 14 mai 2021 en République de Guinée. Une action du ministre du transport qui entre dans la vision du gouvernement guinéen. Désormais, les usagers des véhicules et engins roulants doivent passer un examen pour obtenir leur permis de conduire, sur toute l’étendue du territoire guinéen.

Vers la biometrisation des permis de conduire en République de Guinée !

Thomas Gregg Afrique de l’ouest spécialisé dans les documents sécurisés est la structure qui a réalisé ledit projet. Elle a eu pour mission, la construction d’un centre moderne à Conakry et dans 7 bureaux régionaux de transport terrestre pour les opérations de traitement des dossiers de permis de conduire biométrique. Après le démarrage, les travaux d’aménagements et d’installation ont débuté sur le site de Prima center le 15 mars 2021 sur une surface de 1200 m2.

 

 » La mise en place d’un système informatisé de gestion de permis de conduire biométrique. L’exploitation et le transfert de compétence pour une durée déterminée dans la convention. Pour atteindre cet objectif, la société a mobilisé une équipe de dix experts en infrastructure informatique, ingénieurs logiciels, formateur et une entreprise de la place. Ce centre que vous venez de visiter comprend, un poste de triage pour la conformité des documents d’une capacité de 105 personnes avec 35 banquettes de 3 places chacune, dotées d’un système de gestion de files d’attentes. Une grande salle de traitement de service biométrique, retrait de permis et de guichets de banques. Un service biographique à 26 positions, un service biométrique à 14 positions, un service de retrait 3 guichets, et banques pour le payement, 2 guichets. 3 bureaux administratifs, une salle de production et impression de permis de conduire, d’une capacité de production de 10 000 cartes de permis par jour, avec son magasin de stockage sécurisé, une salle de stockage pour le matériel. Deux salles de réunion. Une salle de surveillance de 98 caméras. Une salle serveur contenant 7 serveurs pour la gestion de la base de données. Une salle d’armoire électrique, et des toilettes » a expliqué Momo SACKO, responsable du projet. 

A LIRE >>  Mandat d’arrêt international décerné à l’encontre de monsieur Sékou Koundouno

Vers la biometrisation des permis de conduire en République de Guinée !

 Ce projet permettra d’employer plus de 300 personnes à Conakry et dans les 7 bureaux régionaux de transport terrestre à l’intérieur du pays. Il va doter la Guinée d’un système de délivrance de permis de conduire biométriques modernes de dernière génération, d’avoir une base de données fiables et sécurisées, de rendre le permis de conduire guinéen sécurisé et infalsifiable, de générer des statistiques fiables et de rendre crédible le permis de conduire guinéen au niveau international, ainsi que de sécuriser les recettes de l’État.

 

« Avec les installations que nous venons de voir avec le circuit, je peux dire que Thomas Gregg a fait le sérieux. Et ce sérieux donne à notre permis de conduire une importance. Pas seulement aux yeux des guinéens mais aussi à l’étranger. Ce n’est pas seulement l’impression ici que je vois mais, le circuit que le candidat doit suivre avant d’arriver ici. C’est-à-dire à une auto-école certifiée par le ministère du transport aux examinateurs, avant d’arriver ici. Et je viens d’apprendre la bonne nouvelle que Thomas GREG a une convention avec l’étranger de réciprocité. Désormais quand tu as le permis guinéen, arrivé en étranger tu as automatiquement le permis du pays. Ce qui fait que nous avons franchi une étape importante, car le permis guinéen comme vous le savez n’avait aucune valeur. Je remercie Thomas GREG, et je suis heureux au nom du président et de son gouvernement » a affirmé le ministre du transport Mohamed KEITA.  

A LIRE >>  Bah Oury rencontre Dr Martin Vincent coordonnateur résident des Nations Unies

 

Le projet entre dans la vision du ministère des transports pour moderniser l’État guinéen : « Nous avons mis en place une grosse structure informatisée et de haute technologie qui permettra aux citoyens et aux usagers d’avoir un permis de conduire sécurisé au standard mondial sur place très informatisé, avec tous les contrôles, avec une structure pour bien traiter les gens qui vont venir ici. Nous sommes prêts pour installer la structure de permis de conduire dans tous les bureaux régionaux de l’intérieur du pays. Après l’inauguration, tous les équipements sont prêts ici, nous sommes prêts à nous installer dans l’intérieur du pays », a expliqué monsieur Gabriel, Directeur de la structure thomas GREG.

 

Pour le Ministre de la Sécurité Damantang Albert Camara : « Au-delà du document lui-même, c’est la mise en place de tout le processus qui est à saluer. La Guinée va enfin avoir des conducteurs qui connaissant le Code de la route et qui ont passé l’examen du permis de conduire. Le système va permettre de retrouver tous les contrevenants. Il va évoluer pour interagir avec les données d’identification des véhicules et de l’identité biométrique. Tout ceci pour mieux sécuriser les usagers, la circulation et permettre une maîtrise par les services administratifs. »

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.