La violence se nourrit de l’impunité; on ne peut donc s’en défaire sans la priver de sa sève nourricière.
Dadis Camara
Dadis Camara

La violence se nourrit de l’impunité; on ne peut donc s’en défaire sans la priver de sa sève nourricière.

La violence se nourrit de l’impunité; on ne peut donc s’en défaire sans la priver de sa sève nourricière.
La Guinée a une tradition de violence politique d’État et d’impunité. Cette tradition se perpétue dans le temps au grand dam des guinéens qui aspirent à la liberté, à la justice, à la démocratie; bref, à l’État de droit. À chaque régime, sa part de crimes et de violences politiques.
On a l’impression que régime qui prend le pouvoir fait un effort pour rivaliser et parfois, faire pire que le précédent. Le pays a le malheur d’avoir à sa tête que des politiciens qui ne se préoccupe que du comment conquérir le pouvoir et de le préserver au maximum, après.
Comme le restaurateur ne change pas souvent la recette qui fait vendre ses plats; depuis l’indépendance, de Sékou Touré à Alpha Condé en passant par Lansana Conté et Dadis, c’est toujours la même recette qui est appliquée: la manipulation, la division et le terrorisme d’État.
Toute personne qui s’aventure à dénoncer le système et à réclamer justice, est diabolisée, persécutée, violentée et parfois même traiter d’apatride ou de mauvais guinéen. Pour les tenants du système en effet, le bon citoyen, le vrai Guinéen, le patriotisme, c’est d’accepter sans broncher de vivre dans un État policier, d’être tenu en laisse, de jouer le jeu comme ils disent.
Il arrive même que certains qui profitent à fond du système vous disent si vous êtes un critique du système que « vous n’avez rien compris ». Comme pour dire que le système actuel est une fatalité qui ne peut changer ou être changé.
C’est en effet, leur façon à eux, de saper le moral de ceux qui sont à l’œuvre pour faire évoluer la situation et qui rêvent d’une autre Guinée avec un autre système de gouvernance.
Les tenants du système ont tellement huilé leur machine de guerre qu’il faut être têtu pour persévérer dans la lutte et rêver d’un possible changement pour le pays.
L’impunité et la stratégie de diviser pour régner ont été institués depuis l’indépendance comme méthodes de gouvernance; résultats, des milliers et des milliers d’assassinats politiques sous Sékou Touré, des crimes économiques et de sang insoupçonnés tout au long du règne de Lansana Conté, de la barbarie à l’état sauvage au temps de Dadis et aujourd’hui, M. Alpha Condé marchand sur les pas de ses prédécesseurs qui n’ont jamais répondu de leurs crimes, a finit par promouvoir un État mafieux, corrompu, répressif et violent avec en perspective, une volonté affichée de monopoliser le pouvoir dans le but de le confisquer définitivement après ses deux mandats constitutionnels.
La Guinée ne fera pas exception; sans justice, les mêmes causes finiront toujours par produire les mêmes effets.
Ainsi, aussi longtemps que l’impunité règnera dans le pays, les régimes vont se succéder et se ressembler. Le régime qui changera la Guinée, sera celui qui viendra avec un bulldozer pour tout nettoyer, rompre avec l’impunité pour que s’arrête ce cycle de violences politiques.
Après quoi, inventer un autre système politique qui permettra à la Guinée de se réinventer.
Vivement que cela intervient enfin, en 2021.
Après tout, il n’est point interdit de rêver et d’espérer, malgré les désespérances du moment.
Sow Boubacar, CH.
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

FNDC

Interdiction de la manif du 29 septembre : le FNDC maintient sa marche sous la forme de résistance (communiqué) !

Interdiction de la manif du 29 septembre : le FNDC maintient sa marche sous la …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !