votre espace publicite 2018

Plus besoin d’expliquer aux Guinéens l’échec d’Alpha Condé

Plus besoin d’expliquer aux Guinéens l’échec d’Alpha Condé

GUINEE : Alpha Condé a entamé sa septième année de pouvoir. Aujourd’hui, on n’a plus besoin d’expliquer aux Guinéens son échec, ils le vivent et en souffrent réellement tellement leur situation est dramatique.

C’est le chaos qui règne dans le pays, notamment avec le recrutement massif à tous les niveaux de l’administration de militants incompétents du RPG. On s’en rend compte actuellement avec la crise des écoles dans le pré-universitaire qui cache en fait la volonté du pouvoir de placer systématiquement partout ses partisans.

Lorsqu’on ne peut pas circuler même dans la capitale Conakry et que celle-ci est pratiquement coupée de l’intérieur du pays en raison de la dégradation avancée de nos routes, cela pose de graves conséquences pour l’activité économique. Les dirigeants guinéens se sont toujours appuyés sur la rente minière, mais déjà vers la fin du premier régime, elle ne suffisait plus pour faire tourner le pays. La conjoncture économique mondiale ne laisse aucune marge de manoeuvre pour des canards boiteux comme la Guinée de reporter les nécessaires réformes structurelles pour relancer son économie. Alpha Condé tenant sa sébille en main, est allé quemander de l’aide sans succès en Arabie Saoudite, en Turquie, en Russie et en Chine.

Alpha conde
Alpha conde

Il est clair que nous sommes devant une autre décennie perdue pour la Guinée. Il ne pourra pas faire face aux problèmes brûlants de notre pays. C’est si facile pour lui de promettre, de gagner du temps et de jouer le change en poursuivant une activité intense de voyages à travers le monde pour fuir ses responsabilités. C’est son choix. Mais la vraie menace pour nous, c’est de s’oublier en ne préparant pas sérieusement une alternative crédible pour changer en bien notre pays.
Moi je suis déjà prêt, je demande donc aux jeunes Guinéens de se préparer et de se tenir prêts avant 2020. Nous avions déjà perdu 59 ans, les 3 ans de plus ne posent pas problème si nous les mettons à profit pour être operationnel dès le départ d’Alpha Condé en 2020.
Nous devons bannir l’amateurisme, car nous n’avons pas droit à l’erreur. Nous ne serons fiers que lorsque nous relevons notre pays. Il n’y a aucune fierté à être le 9ème pays le plus pauvre du monde. Voilà le défi qui nous attend. Soyez donc prêts pour 2020.

 

Alpha Saliou Wann

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *