Mamadou Mansare S/G adjoint de la CNTG
Mamadou Mansare S/G adjoint de la CNTG
Temps de lecture : 1 minute

La marche prévue par les syndicalistes ce lundi 23 juillet 2018 à été interrompue par les forces de l’ordre qui sont venus barricadés l’alentour de la bourse du travail point de départ de cette marche . Réunis à une réunion d’urgence , les syndicalistes ont décidés de rompre le dialogue avec le gouvernement et mettre en place des comités de réflexions qui vont sillonner les locaux de l’aéroport, du port et quelques lieux de travail afin de suspendre les services minimum
jusqu’à la satisfaction de leur revendications par le gouvernement.

Plus de service minimum même les hôpitaux , nous savons que ces gens c’est la force ,c’est la répression, donc nous allons utiliser nos propres armes . Nous avons mis en place des comités de réflexions et de stratégie, on va voir s’il peuvent tenir par ce que les mines sont déjà bloquées. Une journée de perte dans une mine c’est près de deux millions cinq cent dollars de perte.

à déclaré Mamadou Mansare S/G adjoint de la CNTG.

 

Par Mohamed Zaka/facebook

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Alpha Condé chez Dalein pour présenté les condoléances

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.