Certains sont tellement remontés contre Amadou Djouldé Diallo qu’ils espèrent qu’il écopera d’une très lourde peine.

Certains sont tellement remontés contre Amadou Djouldé Diallo qu’ils espèrent qu’il écopera d’une très lourde peine. Les faits qui lui sont reprochés seraient si graves qu’il mériterait la sanction la plus extrême.

Sauf qu’en droit pénal, la gravité d’une infraction est déterminée par la peine qui lui attachée. Très malheureusement pour le clan anti Amadou Djouldé Diallo, la peine maximale à laquelle il pourrait être condamné est une amende de 5.000.000 GNF.

Peut-être qu’après cette affaire, ils oeuvreront en coulisses ou publiquement pour que les députés adoptent une nouvelle loi sur les infractions commises par voie de presse, une loi plus sévère. Un ministre n’avait-il pas déclaré qu’il est opposé à la dépénalisation partielle des délits de presse ? Mais à travers le débat sur le projet de changement de constitution, même les non juristes ont appris le principe de non rétroactivité de la loi nouvelle. Amadou Djouldé Diallo sera donc jugé sur la base de la loi organique 002/CNT/2010.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Justice TPI de Mafanco : Ismaël Condé fait son mea-culpa, présente ses excuses à Alpha Condé

About conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.