A LA UNELibre opinion

Ceux qui se réjouissent du malheur des autres, doivent comprendre qu’ils ne sont pas à l’abri Le mal;

Ceux qui se réjouissent du malheur des autres, doivent comprendre qu’ils ne sont pas à l’abri
Le mal;
Cette créature nuisible qui fait plaisir aux cœurs insensibles possédés par les démons de l’enfer, trouve son confort dans la profonde complicité de ceux qui applaudissent les bourreaux par peur, ou pour protéger des intérêts égoïstes. Les auteurs et titulaires attitrés du mal, ne se rendent pas compte de la douleur qu’ils infligent aux âmes innocentes, dont les seuls torts s’expliquent par leur indocilité face aux desiderata de l’homme fort du moment, envahit par la folie du pouvoir dans son petit monde virtuel, qui fait de lui le demi Dieu sur terre.
Le mal doit être dénoncé sous toutes ses formes. Ce n’est pas normal de garder le silence et abandonner ses compatriotes à la merci d’un petit groupe de personnes avec le pouvoir absolu sur la liberté de mouvement, ou de parole des citoyens.
Le malfaiteur ne fait pas plus mal que ces complices, et ceux qui entretiennent la pratique par leur silence coupable, ou indifférence hypocrite dont la seule justification réside du fait que les victimes ne s’identifient pas de leurs liens de famille.
Ces malheureux indifférents qui se font passer par de simples observateurs d’une situation qui a besoin de leurs actions pour arrêter l’hémorragie du mal, vont se rendre compte du danger avec tristesse, lorsque le démon va frapper à leurs portes, après avoir fini de sucer le sang des victimes habituelles.
Les supporters de l’injustice pensent toujours qu’ils vont demeurer éternellement sous protection du malfaiteur. Ils contribuent à construire sa puissance de destruction, puis quand ce dernier va se sentir suffisamment fort, et capable de s’en passer de leurs sales boulots, les fusils qu’ils ont œuvré à mettre place vont êtres utilisés pour leur retourner les récompenses du mal.
Les Guinéens doivent se réveiller de leur profond sommeil pour se poser de bonnes questions sur la gestion socio-politique de leur pays avec un accent particulier sur les libertés individuelles et collectives.
L’injustice ou justice sélective, est la source des conflicts qui déstabilisent les nations avec des divorces idéologiques sévères qui éloignent les communautés qui ont toujours vécu ensemble dans l’harmonie en célébrant leurs diversités culturelles.
Quand un groupe de citoyens est attaqué, les autres doivent se sentir concernés, parce que après les uns, c’est les autres qui suivent.
Les récentes méthodes de dictatures qui imposent les restrictions sur les libertés de voyager des guinéens en fonction de leurs positions politiques, est une autre forme du mal que les guinéens n’avaient jusqu’ici pas connu.
Alors, ceux qui se réjouissent de cette malheureuse situation qui empêche certaines catégories de citoyens à jouir pleinement de leurs libertés de voyager pour des soins médicaux à l’étranger, ou à faire tranquillement leurs transactions commerciales, doivent comprendre que le mal n’est pas très loin de leurs portes.
Il faut arrêter le mal, le dénoncer, ou se désolidariser de ses actes, sinon c’est des ingrédients d’une vengeance en répétition qui n’a aucune valeur ajoutée pour le progrès et le développement du pays.
Seul le temps est maître de tout. Le fort du moment n’est pas loin de devenir le plus faible d’un proche avenir
Que Dieu bénisse la Guinée et les guinéens
Par Elhadj Abdoulaye AMIE Soumah
Elhadj A². Soumah #LaGuinèFé
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Le milieu international local guinéen, Mohamed Jean Mousté a été officiellement présenté par la direction de sa nouvelle écurie irakienne.

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.