Conakry : partouse, sextape et une poignée d’hypocrisie
SEXEtAPE
SEXEtAPE

Conakry : partouse, sextape et une poignée d’hypocrisie

Depuis quelques jours, une sextape enflamme la toile guinéenne. Un « tresomeone » tourné dans un salon bien cossu de la Minière, un quartier résidentiel de Conakry.

Bien connus du public, les acteurs, Moctar Keïta, Makhou, au moment des faits conseiller chargé du protocole auprès du PDG de GUICOPRESS, Noah Conté un opérateur économique à la tête d’une entreprise minière qui a pignon sur rue et une demoiselle résident à Reins en France.

Mise en ligne par un internaute non encore identifié, la sextape tournée à l’image des cuvés de Youporn à vite fait le tour du web, passant d’un smartphone à l’autre à une cadence effrénée.

Ce que l’on pourrait retenir après avoir pris connaissance de ces ébats d’un tout autre ordre, c’est que l’acte en soi n’est pas si mauvais que ça, étant donné que sont des adultes consentants qui se livrent à une partie d’échangistes. On peut comprendre que beaucoup de guinéens soient choqués visiblement par cette pratique livrée au grand jour, car, vu les réactions, il n’y aucun doute que l’échangisme n’ait pas sa place dans les moeurs dans ce pays, du moins, « publiquement » pour une catégorie donnée.

La belle hypocrisie, longue vie à toi

Le constat d’une dérive réelle des mœurs est flagrant aujourd’hui dans la société guinéenne. On se voilerait la face à vouloir occulter cet état de fait de plus en plus décrié publiquement pour se donner bonne conscience, mais contre lequel rien n’est fait pour stopper, au contraire, il prospère. Car il réside sur un étonnant terreau, qui est celui de la précarité quotidienne face à une meute de flambeurs prêt à tout pour conquérir la moindre silhouette féminine. Un brillant rappeur de la nouvelle génération, Diani Alpha avait tiré la sonnette d’alarme dans un de ses sons, « On se tape les mêmes go » en août 2016, citant nommément Bambino, Bénédi, Tidiane World, Malick Kébé et d’autres… Un tollé général avait accueilli son œuvre prophétique, rendant ainsi inaudible une dénonciation subtile de l’ampleur catastrophique du championnat d’adultère dans lequel personnalités publiques et citoyens anonymes semblent s’être lancés.

Egalement, les débats publics durant le procès entre l’ex sociétaire du Syli national, Titi Camara et sa femme sur leur divorce au TPI vient confirmer ce cocuage intensif devenu monnaie courante. Audience qui avait donné lieu à un déballage sur les frasques de personnalités très connues de la place, dont une d’entre elles serait le patron d’un protagoniste de ce sextapegate à la guinéenne.

Et récemment, suite à la dernière élection Miss Guinée, on retrouve une autre preuve de cette hypocrisie dans la violente charge du Ministre de la culture contre la COMIGUI, sous prétexte d’une atteinte grave à l’image de la femme guinéenne. La Guinée serait alors un pays de mollah du jour au lendemain sans qu’on ne le sache. Réduire l’image de la femme Guinéenne à une élection Miss en est une encore plus grave et, de surcroit, réunir que des mâles autour d’une table pour décider à la place de premières concernées devrait être qualifié comme un des plus grands crimes de lèse-majesté que ce pays ait connu.

Pour revenir à la consternation presque générale suite à la sextapegate, beaucoup de personnes contactées sont furax contre un des protagonistes, du fait d’une rumeur qui lui attribuerait une contamination au VIH. Et s’il est par ailleurs avéré qu’il est séropositif, on peut préconiser un acte pénalement répréhensible pour ainsi sortir du cadre purement moral, car ce dernier ne se protège pas sur une des vidéos tandis que son acolyte lui, si. Une attitude jugée obscène et criminelle. Alors, même son compère, en plus de la jeune fille, serait en droit de porter plainte contre lui pour exposition volontaire à la contamination au VIH. A moins que ce ne soit à l’insu de son plein gré.

Par conséquent, ce serait à la justice de s’auto-saisir et de mener des actions qui s’adaptent à de telles situations.

Le nommé Makhou aurait précipitamment quitté Conakry dès que le scandale a éclaté pour trouver refuge au Maroc. Selon des sources proches de lui, il aurait promis de ne pas couler seul. Il serait en possession de plusieurs sextapes de personnalités politiques et du monde des affaires en Guinée, ajoutent ces mêmes sources. Ce qui s’annonçait donc comme un scandale ponctuel risque de prendre la forme d’un feuilleton croustillant.

En attendant, les vidéos sont devenues virales sur le web, faisant de la Guinée la risée du monde. Les commentaires vont bon train, les live Facebook s’enchaînent au gré des opinions des internautes. Et rien ne dit que certains d’entre ceux qui font les muftis sur les réseaux sociaux à propos de ces vidéos ne sont pas en train de se détendre avec en privé, les faisant tourner en boucle sur les ordinateurs ou les téléphones depuis leur diffusion. Mais on vous voit.

Solo

Source : http://wonk.mondoblog.org/2017/02/22/conakry-partouse-sextape-hypocrisie-guinee/

 

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Grand P et Eudoxie Yao

Fou amoureux d’Eudoxie Yao, Grand P menace ses rivaux

GRAND P : Atteint de progeria qui lui a donné un physique particulier, l’artiste guinéen …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.