CORONAVIRUS EN GUINÉE : UN DIPLOMATE EN POSTE À CONAKRY FAIT DES CONFIDENCES
Un homme suspecté d'être mort du virus ebola, gît sur le sol le 21 août 2015 à Conakry | AFP/Archives | CELLOU BINANI
Un homme suspecté d'être mort du virus ebola, gît sur le sol le 21 août 2015 à Conakry | AFP/Archives | CELLOU BINANI

CORONAVIRUS EN GUINÉE : UN DIPLOMATE EN POSTE À CONAKRY FAIT DES CONFIDENCES

Je vous propose ici la quintessence de l’entretien qu’un diplomate accrédité en Guinée a bien voulu m’accorder:

  • Les chancelleries (ambassades) des pays occidentaux en Guinée expédient discrètement des SMS à leurs ressortissants, les invitant à profiter des vols humanitaires affrétés par leurs pays respectifs pour quitter la Guinée avant que la situation ne soit catastrophique dans les prochaines semaines. Pourquoi?

  • Le système sanitaire guinéen est très précaire et sous-équipée, malgré l’existence de ressources humaines très compétentes: le pays ne dispose presque pas de respirateurs

  • La gestion de la crise sanitaire liée au Covid-19 laisse entrevoir d’énormes failles, avec des récents d’amateurisme et de corruption

  • Les Centres occidentaux d’Epidémiologie auxquels le système sanitaire guinéen est affilié préviennent que si l’OMS n’est pas associée à la riposte contre le coronavirus en Guinée, le nombre de décès pourrait atteindre des centaines de personnes par jour à compter du mois de juin qui coïncide avec les pluies, un autre facteur aggravant de la dissémination du virus

  • Le système de dépistage est défaillant. On laisse des cas suspects errer dans la nature, alors que l’Etat devait réquisitionner des hôtels pour la prise en charge des cas suspects en attente de confirmation ou d’information

  • Le système de prise en charge des malades laisse à désirer, d’autant plus que toutes les personnes infectées devaient bénéficier d’un traitement équitable et prises en charge d’une manière adéquate

  • Il n’y a plus de places à Donka. L’ensemble des hôtels de Conakry ne compte que seize mille places. En cas d’atteinte du pic, la situation risque de déboucher sur une hécatombe

  • Les consignes sanitaires, notamment de distanciation sociale ne sont pas respectées. Les regroupements continuent de plus belle.

  • L’interdiction de sortir de Conakry (épicentre de la maladie), pour ne pas transporter le virus vers les provinces, n’est pas respectée. Cette interdiction ne s’applique qu’aux citoyens ordinaires. Les hauts cadres et autres personnes payant de l’argent sont autorisés par les agents à violer cette mesure très salutaire

  • La quasi-totalité des personnalités infectées refusent que leurs identités soient révélées. Ce qui constitue un délit, dans la mesure où cela aggrave les risques de propagation du virus, puisqu’elles sont très fréquentées par les citoyens lambdas: ce sont ces personnes qui devaient donner les bons exemples pour sensibiliser la population

  • Les cadres des banques, les officiers de l’armée, les hautes personnalités de l’administration guinéenne, qui sont les plus touchés, se confinent chez eux sans précautions adéquates

Au finish, cela n’engage que moi, il faut que les opposants au régime dictatorial d’Alpha Condé soient hyper protégés en cette période de pandémie, sinon en cas d’infection au virus, les risques seraient énormes pour eux, face à une bande de criminels.

Mandian SIDIBE
Journaliste exilé à Paris

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

FNDC

Interdiction de la manif du 29 septembre : le FNDC maintient sa marche sous la forme de résistance (communiqué) !

Interdiction de la manif du 29 septembre : le FNDC maintient sa marche sous la …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !