Coronavirus : Le Ministre REMY LAMAH vite les populations de pratiquer les mesures de barrière sanitaire
Colonel REMY LAMAH

Coronavirus : Le Ministre REMY LAMAH vite les populations de pratiquer les mesures de barrière sanitaire

« Nous invitons tous les habitants de pratiquer les mesures de barrière sanitaire suivantes : se laver les mains régulièrement avec de l’eau et le savon après tout contact, se couvrir le nez et la bouche en cas d’écoulement nasal, de toux, d’éternuement avec un mouchoir (papier ou tissus). Conduire dans une formation sanitaire toute personne présentant des symptômes suspects en provenance des pays touchés. Les formations sanitaires sont invitées à prendre toutes les dispositions pour la détection et le traitement de tous cas éventuels ».

Mesdames et Messieurs,

Une épidémie de coronavirus a été notifiée dans de nombreux Pays à travers l’Asie, Europe et l’Amérique. A date, en Afrique, seul un cas suspect a été notifié à Abidjan (République de la côte d’Ivoire).

Le 23 janvier 2020, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a demandé à tous les Etats membres d’être en alerte, même si les pays africains sont considérés à faible risque.

Mesdames et Messieurs,

Il s’agit d’une maladie contagieuse qui se manifeste par des symptômes de grippe à savoir : fièvre, éternuement, écoulement nasal parfois toux et elle peut évoluer vers une infection respiratoire grave qui peut entraîner la mort.
Elle peut se transmettre d’une personne malade à une autre soit par les sécrétions nasales et les gouttelettes de salive émises par la toux ou par des objets souillés.

La possibilité de transmission par les animaux sauvage ou domestiques a été évoqué.

En Guinée, aucun cas n’a été notifié pour le moment.

En application des recommandations de l’OMS, les mesures suivantes ont été prises :

Renforcer les mesures de surveillance au niveau des points d’entrée (aéroport international de Conakry, les ports de Conakry et de Boké) ; Activer les dispositifs de prise en charge des cas suspects dans les CT-Epi (centres de traitements épidémiologiques) de Conakry, Boké et CREM’S de Kindia ; Faire appliquer les précautions standard et complémentaires dans toutes les structures sanitaires en cas d’infection respiratoire sévère.

Renforcer la communication sur les mesures de barrière sanitaire dans la presse à travers les médias et les réseaux sociaux.

Le gouvernement invite toute la population à garder son calme car toutes les informations sur cette maladie leur seront donnée suivant l’évolution de cette épidémie.

Nous invitons tous les habitants de pratiquer les mesures de barrière sanitaire suivantes : se laver les mains régulièrement avec de l’eau et le savon après tout contact, se couvrir le nez et la bouche en cas d’écoulement nasal, de toux, d’éternuement avec un mouchoir (papier ou tissus). Conduire dans une formation sanitaire toute personne présentent des symptômes suspects en provenance des pays touchés. Les formations sanitaires sont invitées à prendre toutes les dispositions pour la détection et le traitement de tous cas éventuels.

Le Ministre

Médecin Colonel REMY LAMAH

Grand officier de l’ordre National du

Mérite de la République Française

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Ko “Wifi Gratuit, thé à volonté” 

Franchement les cadres de ce régime sont méchants et petits d’esprit. Ils ne sont capables …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !