Criant votre rage face à cette injustice, on vous accuse de pleurnicher et de victimisation.
Un manifestant guinéen dans les mains de gendarmes
Un manifestant guinéen dans les mains de gendarmes

Criant votre rage face à cette injustice, on vous accuse de pleurnicher et de victimisation.

“Le plus lourd à endosser
Il est juste 10h du matin, lors d’une journée de manif.Tu viens de descendre de ton lit, vu que tu n’iras nulle part ce jour par peur d’être prise en partie par des FDS. Tu pars en cuisine et soudain, tu entends un bruit. Quelqu’un force les portails de votre cour.

En une minute, tu vois des hommes en tenue devant toi. L’un t’administre une paire de gifles, l’autre renverse le repas sur le feu, le suivant pisse dessus. Ils se dirigent dans la maison, insultent vos parents en les traitant d’étrangers et de saboter leur pouvoir.

Irrité, votre frère qui se lève pour réagir est violenté devant vous .Ils retirent vos appareils et embarquent votre frère pour une destination inconnue. 10 mn plus tard, vous entendez des cris chez le voisin.Vous partez vérifier, vous trouvez son enfant à terre noyé dans son sang suite à une balle reçue.Quelques heures après il rend l’âme à l’hôpital.

Dans la soirée, vous faites le tour de plusieurs commissaires avant de retrouver votre frère.On vous exige de payer une caution(centaine de mille) pour sa libération.
N’ayant aucun choix, vous exécutez.

Le lendemain, certains justifient en disant que vous aimez manifester et que les FDS faisaient un maintien d’ordre. Comme si votre domicile fait partie de l’espace public.

Criant votre rage face à cette injustice, on vous accuse de pleurnicher et de victimisation. Comme si à leur place, ils feront une fête pour remercier les artisans de cette injustice.
Ceci n’est ni un conte ni le fruit de mon imagination, c’est bien le quotidien des citoyens de Ratoma depuis plusieurs années.

NB: on extériorise pas son mal pour chercher de la compassion mais plutôt pour évacuer son chagrin.

Le silence renforce la douleur et la parole libère l’âme.”

Halimatou diawadou Balde Repost #WoroPost #WoroRepost

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

FNDC

Interdiction de la manif du 29 septembre : le FNDC maintient sa marche sous la forme de résistance (communiqué) !

Interdiction de la manif du 29 septembre : le FNDC maintient sa marche sous la …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !