A LA UNEJustice et Droit

CRIEF sous le Feu des Critiques : Innocence ou Manipulation ?

Le Juge Kova Zoumanigui Affirme la Détermination de la CRIEF : Entre Assurance de Sérénité et Accusations de Partialité

Lors de l’audience du lundi 23 octobre 2023, le juge Francis Kova Zoumanigui a pris la parole pour clarifier la position de la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF) face aux affaires en cours. Dans une déclaration ferme, le magistrat a souligné l’assurance des juges de la CRIEF tout en réaffirmant leur engagement à ce que justice soit rendue, sans laisser aucun coupable échapper à la loi.

« Nous sommes très sereins, et toutes les procédures pendantes devant la CRIEF aboutiront. Aucun innocent ne sera injustement condamné, et aucun coupable ne pourra échapper à la rigueur de la loi, » a souligné le juge Kova Zoumanigui.

Cependant, malgré cette affirmation catégorique de la détermination de la CRIEF à assurer une justice équitable, des critiques persistent quant à la neutralité de cette juridiction. Certains détracteurs accusent la CRIEF d’être instrumentalisée par la junte au pouvoir, la soupçonnant de partialité dans le traitement des affaires impliquant d’anciens dignitaires.

La question fondamentale qui se pose est celle de l’impartialité de la CRIEF dans le contexte politique actuel. Les accusations portées par ses détracteurs soulèvent des interrogations légitimes sur la capacité de cette institution à opérer en toute indépendance, sans être influencée par des considérations politiques.

À la lumière de ces préoccupations, il devient impératif de s’interroger sur les garanties en place pour assurer la transparence et l’objectivité des enquêtes menées par la CRIEF. Comment la juridiction garantit-elle son indépendance vis-à-vis des pressions politiques potentielles et quelle est la méthodologie mise en œuvre pour s’assurer que chaque individu soit jugé équitablement, sans égard à son statut politique antérieur ?

A LIRE >>  Le retrait des agréments d'installation et d'exploitation de trois médias ( Djoma, Espace et Fim)

En fin de compte, la déclaration du juge Kova Zoumanigui met en exergue la confiance des magistrats de la CRIEF dans le processus judiciaire en cours. Cependant, elle ne dissipe pas les doutes persistants concernant l’impartialité de cette institution, soulevant ainsi des questions cruciales sur la crédibilité et la légitimité des enquêtes menées par la CRIEF dans le contexte politique actuel.

Binta Barry pour Conakrylemag.com

PAR CONAKRYLEMAG.COM

— conakrylemag

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.