A LA UNEEducation

Crise à l’Université Gamal Abdel Naser: Entre Aspirations Étudiantes et Fermeté Administrative

Dans l’enceinte de l’université Gamal Abdel Naser de Conakry, une vague de mécontentement s’est levée parmi les étudiants en fin de parcours le jeudi 8 février 2024. Plusieurs centaines d’entre eux ont exprimé leur désaccord face à la nouvelle politique de notation affectant la valeur de leurs diplômes universitaires. Cette contestation met en lumière la tension entre les aspirations des étudiants et la rigueur administrative des autorités éducatives.

Les étudiants, après avoir consacré des années à leurs études, se retrouvent confrontés à une modification des critères de notation qui, selon eux, dévalorise leur travail et leur avenir professionnel. L’un des points de discorde majeurs réside dans l’attribution de la mention « passable » pour une moyenne qui, auparavant, aurait pu être considérée comme satisfaisante ou même bonne. « Comment est-il concevable de qualifier de ‘passable’ une performance évaluée à 6/10 ? » s’insurge une étudiante, symbolisant la frustration générale. Elle ajoute que la décision a été prise sans consultation préalable, exacerbant le sentiment d’injustice.

La réaction des autorités à cette mobilisation ne s’est pas fait attendre. Malgré une tentative de dialogue initiée par les responsables de l’université, les discussions n’ont pas abouti à un consensus, laissant transparaître un fossé entre les attentes des étudiants et la position ferme du rectorat. Ce dernier, peu réceptif aux doléances étudiantes, a maintenu sa position, soulignant l’importance de respecter le nouveau système de notation.

La situation a également attiré l’attention du secrétariat général du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, où le Dr Facinet Conté a réitéré l’importance de se conformer aux règles établies, indépendamment des réclamations étudiantes. Selon lui, la contestation pourrait être perçue comme une tentative de déstabilisation, mais il assure que l’administration restera inébranlable dans son application des normes.

A LIRE >>  Jugement imminent pour Mamadou Baïlo Diallo Guidho Fulbhe en Guinée sur des accusations de conspiration

Cette confrontation soulève des questions fondamentales sur la communication et la participation des étudiants dans les décisions affectant directement leur parcours académique et professionnel. Elle met en évidence le besoin d’un dialogue constructif et d’une réflexion approfondie sur les méthodes d’évaluation et leur impact sur l’avenir des diplômés. Alors que les étudiants de l’université Gamal Abdel Naser de Conakry cherchent à faire valoir leurs droits et leurs efforts, les autorités éducatives sont appelées à trouver un équilibre entre la nécessité de maintenir des standards académiques et la reconnaissance du travail et des aspirations des étudiants. La suite de ce dossier est attendue avec intérêt, tant par la communauté universitaire que par l’ensemble du secteur éducatif en Guinée.

Oumar Sylla pour conakrylemag.com

PAR CONAKRYLEMAG.COM

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.