Début du Certificat de fin d'études élémentaires ce mercredi sur l'ensemble du pays.
Début du Certificat de fin d'études élémentaires
Début du Certificat de fin d'études élémentaires

Début du Certificat de fin d’études élémentaires ce mercredi sur l’ensemble du pays.

Début du Certificat de fin d’études élémentaires ce mercredi sur l’ensemble du pays.
C’est le premier des trois examens nationaux qui se déroulent chaque année dans le pays.
Il concerne les plus petits et est entièrement placé sous la responsabilités des Directeurs préfectoraux et communaux de l’éducation (DPE, DCE). Le Certificat de fin d’études élémentaires a démarré ce mercredi dans le pays et intéresse 260 790 candidats dont 114 367 filles.
Dans la commune de Kaloum à Conakry, c’est madame la maire qui a présidé le lancement de la première épreuve au centre Tombo 1. Un centre d’examen où sont évalués 241 candidats. Ils sont installés 1 par table munis de leurs feuilles d’examen et de leurs cahiers de brouillon.
Chaque salle est gérée par deux surveillants. Leurs tâches : fouiller les élèves avant leur installation dans la salle, veiller sur le respect des mesures barrières et sur les principes généraux des examens. Dans la cour deux agents de santé sont installés pour prendre en charge les cas de maladie.
A la rentrée principale du centre d’examen on constate aussi la présence effective de deux agents de sécurité qui identifient chaque visiteur. Ils empêchent aussi tout attroupement autour du centre. Des dispositions quasiment identiques dans tous les autres centres du pays.
Le département dans sa dynamique d’organiser des examens transparents et crédibles a déployé ses représentants dans tout le pays pour veiller au strict respect des mesures prises. L’examen va durer 3 jours et les candidats seront évalués dans 7 matières.
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Ousmane Gaoual Diallo

Quand on persécute un Ousmane Gaoual avec son background pour ses convictions politiques, on promeut un Mouctar Diallo avec son incompétence pour son opportunisme et sa lâcheté, on comprends aisément, le niveau d’inversion de valeurs dans notre pays. 

Quand on persécute un Ousmane Gaoual avec son background pour ses convictions politiques, on promeut …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.