Justice et DroitPolitique

La délinquance électorale est punie en Guinée.

La délinquance électorale est punie en Guinée.

Mais la vigilance citoyenne doit être mise. Quelle que soit la volonté de la CENI, elle ne pourra à elle seule nous garantir des élections crédibles. Chaque citoyen, chaque parti politique, chaque institution doit y mettre du sien.

Par exemple,  » Toute personne qui, à l’aide de déclarations frauduleuses ou de faux certificats, se sera fait inscrire ou aura tenté de se faire inscrire sur une liste électorale ou qui, à l’aide de moyens frauduleux, aura fait inscrire ou rayer indûment un citoyen est punie….  » d’un emprisonnement de six (6) mois à deux(2) ans et d’une amende de 1.500.000 FG à 2.000.000 FG..
Articles 181 et 191 du Code électoral.

Cependant, il faut bien des dénonciations ou des plaintes pour que la justice pénale puisse intervenir. Quitte à celle-ci de mettre en branle par la suite les services de police judiciaire pour mener des enquêtes.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Guinée CNRD DÉCRET | Ministère de la Défense

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.