A LA UNESociete & divers

Drame à Kobaya : Un Adolescent de 15 ans Abattu par son Ami avec l’Arme de son Père

Hier, mercredi 25 octobre, une tragédie a frappé Kobaya, près du carrefour Fall, vers 17 heures. La victime, Ibrahima Sory Yattara, un adolescent de 15 ans en classe de 4ème, aurait été tuée par son ami Alhassane Barry.

Ce dernier aurait utilisé un pistolet appartenant à son père, Rafiou. Notre équipe s’est rendue dans la famille endeuillée à Kobaya le jeudi 26 octobre. Parents, voisins et amis étaient tous partagés entre le choc et l’étonnement, cherchant des réponses sur les circonstances de cette tragédie.

Abdoulaye Camara, adjoint du chef de quartier Kobaya, qui était parmi les premiers sur les lieux du crime, a partagé son témoignage. « Hier, entre 17 heures et 18 heures, le chef de quartier m’a informé d’un enfant blessé derrière la pharmacie. J’ai alerté la police et la gendarmerie. Lors de leur arrivée, le jeune Ibrahima gisait dans la cour avec une blessure par balle. L’enquête a commencé, et l’arme ainsi que le corps ont été retrouvés dans la maison du présumé coupable, le père de celui-ci a été arrêté. Le jeune Barry a fui, et la situation s’est envenimée avec l’arrivée de la brigade mobile de Kipé. »

Mama Aïssata Soumah, la mère d’Ibrahima, en larmes, a exprimé son désaccord quant aux visites de son fils chez le voisin Rafiou, précisant que ce dernier avait une influence sur lui. Elle a expliqué: « Le fils de Rafiou appelait souvent mon fils pour diverses raisons, même tard dans la nuit. J’ai plusieurs fois interdit à mon fils de fréquenter cet endroit, mais il y retournait toujours. Hier, après l’école, les deux sont partis dans la cour, et c’est là que le drame s’est produit. Nous demandons aux autorités de faire toute la lumière sur cette affaire. »

A LIRE >>  Le retrait des agréments d'installation et d'exploitation de trois médias ( Djoma, Espace et Fim)

Le père de la victime, Mamadou Yattara, a lancé un appel poignant aux autorités pour que justice soit rendue. « Nous voulons savoir pourquoi notre fils a été tué. Qu’est-ce qui s’est passé entre le fils de Rafiou et le mien? Nous ne savions pas qu’il avait une arme. Si notre fils a été tué, nous voulons connaître les raisons de sa mort. »

Le corps de la victime est à l’hôpital Ignace-Deen, le présumé assassin est en fuite, tandis que son père est détenu par les autorités. La scène du crime est sous étroite surveillance par les forces de l’ordre.

PAR CONAKRYLEMAG.COM

— conakrylemag

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.