en cas de "No-Deal", 88% des importations britanniques seront libres de droits de douane
en cas de “No-Deal”, 88% des importations britanniques seront libres de droits de douane

en cas de “No-Deal”, 88% des importations britanniques seront libres de droits de douane

[ad_1]

Le gouvernement britannique a révisé mardi le régime provisoire de droits de douane qui entrerait en vigueur si le Royaume-Uni quittait l’Union européenne sans accord, exemptant de taxes 88% du total des importations en valeur.

En clair, si le pays quittait l’UE sans accord, les entreprises britanniques ne paieraient pas de droits de douane sur les importations au Royaume-Uni pour la majorité des marchandises. Côté consommateurs, cela se traduira par une baisse des prix dans les magasins et l’assurance de continuer à trouver les meilleurs produits du monde entier. Le communiqué du gouvernement cite à titre d’exemple, le miel néo-zélandais qui verra son tarif passer de 17% à zéro, le raisin du Brésil qui passera d’environ 15% à zéro et d’autres produits, tels que les raquettes de tennis et les vins, qui ne seront plus soumis au droit de douane.

“Le Royaume-Uni est une nation favorable au libre-échange et les entreprises britanniques sont dans une position de force pour se défendre avec succès dans un environnement ouvert et libre-échangiste”, a déclaré le ministre délégué à la politique commerciale, Conor Burns.

Un nouvel ajustement des droits de douanes reste possible

Prudente, Londres, qui veut éviter une flambée des prix tout en préservant les intérêts de ses entreprises, précise cependant que ce régime pourrait être modifié si nécessaire.

Le nouveau régime s’appliquerait pour une durée allant jusqu’à 12 mois. Cependant, à partir de janvier, une consultation complète (auprès de toutes les entreprises, groupes d’intérêts et consommateurs) sur la pérennité de ces droits de douane sera entreprise dans le cadre des travaux visant à développer la politique commerciale indépendante du Royaume-Uni, explique le communiqué.

Objectif : soutenir l’économie britannique et le pouvoir d’achat

Dans le détail, cette révision du régime des droits de douanes post-Brexit, dont la première version a été adoptée en mars dernier, abaisse les taxes sur les importations de camions, en crée de nouvelles sur les importations de vêtements et ajuste le niveau des droits frappant les importations de bioéthanol.

La réduction des droits de douane pour les poids-lours entrant sur le marché britannique a pour objectif de ne pas pénaliser les producteurs de biens et les professionnels du transport routier britanniques afin de ne pas ralentir le renouvellement des flottes de camions dans une optique de réduction des émissions polluantes.

  • Importations de vêtements:

De nouveaux droits de douane sur des vêtements seront créés pour garantir le maintien de l’accès préférentiel au marché britannique actuellement offert aux pays en développement notamment, explique The Guardian, le Bangladesh, le Cambodge, le Myanmar, le Sri Lanka, les Philippines, le Pakistan, la Bolivie et l’Arménie.

  • Importations de bioéthanol:

Pour le bioéthanol, il s’agit d’ajuster les tarifs afin de continuer à soutenir les producteurs britanniques, ce carburant étant jugé essentiel pour les infrastructures nationales.

Le secteur automobile et l’agriculture restent protégés de leurs concurrents extérieurs.

Le 31 octobre arrive à grand pas, mais le pays est “totalement prêt”

Cette révision est publiée à 23 jours seulement de la date théorique du Brexit, fixée au 31 octobre, alors qu’aucun accord ne semble en vue entre le gouvernement de Boris Johnson et ses partenaires européens.

“Ces trois amendements spécifiques aux taux des droits de douane publiés en mars permettront aux chaînes logistiques britanniques de continuer de fonctionner sans heurt et maintiendront des prix bas pour les consommateurs et garantissent que nous sommes totalement prêts à quitter l’UE le 31 octobre, quelles que soient les circonstances”, indique le gouvernement britannique dans un communiqué.

(Avec Reuters)

___

ANNEXE

Lire le communiqué intégral (en anglais) sur le site GOV.UK: Temporary tariff regime updated



[ad_2]
Copyright Source link

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Mon pays va mal. Alpha Condé et son clan mafieux ont franchi le rubicon.

Mon pays va mal. Alpha Condé et son clan mafieux ont franchi le rubicon.

DICTATURE : ARRESTATION DU CÉLÉBRISSIME JOURNALISTE AMADOU DIOULDÉ DIALLO Équilibré à tous égards, le doyen …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.