A LA UNELibre opinion

Depuis la création de notre monnaie nationale le 01mars 1960, personne n’a jamais entendu un problème de rupture de billets dans nos banques.

On est dans un pays où le prestataire qui confectionne et imprime nos billets de banques qui finissent souvent dans les poches de nos dirigeants honorent et respectent toujours leur contrat.

En effet, depuis la création de notre monnaie nationale le 01mars 1960, personne n’a jamais entendu un problème de rupture de billets dans nos banques.

Très souvent en Guinée, on parle plutôt, d’inflation galopante qui se définit comme étant « un accroissement excessif des instruments de paiements (billets de banques et capitaux…) entraînant une hausse vertigineuse des prix et une dépréciation de la monnaie ».

Au même moment, un des symboles de la souveraineté comme la monnaie nationale, à savoir le Passeport national est toujours en rupture.

Les autorités se justifient très souvent en invoquant des difficultés du prestataire à honorer son engagement d’imprimer des quantités suffisantes pour permettre à chaque guinéens qui le souhaite, d’avoir son Passeport sans difficulté et sans encombre.

La question que je me pose, est de savoir pourquoi ce qui fonctionne avec la confection et l’impression de notre monnaie, ne fonctionne pas avec la conception et l’impression de nos Passeports ?

Cela d’autant plus que pour tous les deux, c’est l’État qui négocie avec des tiers pour leurs confections et leurs tirages.

A LIRE >>  Le ministre des Infrastructures et des Transports, M. Yaya Sow, a présidé ce matin le lancement de l’atelier de restitution de l’évaluation finale du projet d’Appui au Secteur des Transports (PAST)

Sow Boubacar, Switzerland 🇨🇭

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.