A LA UNELes perles de sankara

En Guinée on a tiré tous les standards vers le bas afin que les plus médiocres eux aussi aient leur part dans le budget national.

L’un des pires échec de la Guinée qui se gargarise d’avoir une presse libre et diversifiée, c’est d’avoir libéralisé les ondes sans promouvoir la production de contenus !
 
Nos télévisions sont donc devenues des dépotoirs de toute la sous-culture produite ailleurs.
Quand à la presse écrite, qu’elle soit sur papier ou en ligne, c’est le job « en attendant » de tous ceux qui ont fait des études en « journalisme et communication », ainsi que tous ceux qui ont fait de vagues études littéraires.
C’est surtout le règne des stagiaires à vie, payés à coup de lance-pierre, et priés de trouver leur pitance dans les per-diems servis lors des couvertures d’événements et des conférences de presse !
 
De fait, nos patrons d’entreprises de médias sont des négriers des temps modernes qui s’essuient les semelles sur le droit du travail et les conventions collectives, au vu et au su de l’état et des syndicats et associations de journalistes !
 
Nous avons même des « médias en ligne » qui n’existent que sous la forme d’une page Facebook !!!
Même pas un simple site web !!!
Et tout ce beau monde vit bien évidemment aux crochets du budget de l’État !
Supprimez leur la commande publique et ils ne survivront pas jusqu’au prochain versement de la subvention publique aux entreprises de presse !
Une subvention de misère, me direz-vous ?
Certes, mais est-ce là le rôle de l’État ?
Seulement, en Guinée on a tiré tous les standards vers le bas afin que les plus médiocres eux aussi aient leur part dans le budget national. Wa salam !
Inspiration : Ma gastrite
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Foniké Mengué "Cette photo me rappelle de George FLOYD"

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.