A LA UNEJustice et Droit

Enquête sur le Mystère des Camions et des Corps Disparus du 28 Septembre 2009

Révélations au Tribunal de Dixinn : Enquête sur le Mystère des Camions et des Corps Disparus du 28 Septembre 2009

Le tribunal criminel de Dixinn a été le théâtre de révélations captivantes ce mardi 5 décembre 2023, marquant un tournant crucial dans l’enquête sur les événements tragiques du 28 septembre 2009. Le Général Baffoé, suivi de son ancien supérieur, le contrôleur général de police Valentin Haba, ont apporté des témoignages clés qui ont suscité à la fois satisfaction et frustration parmi les parties civiles.

Me Amadou DS Bah, représentant la partie civile, a exprimé un sentiment de manque malgré les avancées. Bien que convaincu que le nombre de victimes dépasse les 57 corps officiellement reconnus, il reste en quête de réponses complètes. Le Général Baffoé, initialement perçu comme cherchant à disculper certains accusés, a finalement confirmé des faits cruciaux déjà évoqués devant les juges d’instruction. Sa déposition a corroboré les récits de la partie civile, notamment concernant la présence de Toumba à la tête d’un contingent au stade et la vue de Marcel.

Le témoignage du Général Baffoé a également révélé que le Général Toto avait ordonné l’envoi de deux camions pour collecter les corps au stade, ajoutant à cela les quatre camions envoyés par le Général Sanoh. Cette information soulève une question brûlante : combien de corps ces six camions ont-ils transportés ? La partie civile, animée par l’espoir de découvrir la vérité, attend avec impatience son tour de parole pour éclairer le tribunal sur l’ampleur des dommages causés au stade.

L’ancien Directeur général de la police, Valentin Haba, a apporté une perspective supplémentaire, renforçant l’idée que des camions étaient effectivement utilisés pour transporter les corps. Cette déclaration a ouvert la voie à des spéculations sur l’existence de fosses communes, une piste encore non confirmée mais fortement suspectée par la partie civile.

A LIRE >>  L'histoire de Sérhou Guirassy ne fait que commencer à s’écrire, n'en déplaise à ses détracteurs !

Le procès, qui a été ajourné au mercredi 6 décembre 2023, promet de révéler davantage sur cette sombre page de l’histoire guinéenne. Les témoignages à venir pourraient non seulement éclaircir le mystère des camions et des corps disparus, mais aussi conduire à une meilleure compréhension des événements du 28 septembre 2009. La quête de vérité et de justice continue, avec l’espoir que les révélations futures apporteront paix et clôture aux familles des victimes et à la nation toute entiè

Binta Barry pour conakrylemag.com

 

PAR CONAKRYLEMAG.COM

— conakrylemag

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.