Accueil » Politique » FGF/plainte à la DPJ : ‘’Super V’’ écrit au ministère des Sports et à Antonio Souaré
Salifou Camara Super V Président de la Feguifoot Fédération Guinéenne de Foot
Salifou Camara Super V Président de la Feguifoot Fédération Guinéenne de Foot

FGF/plainte à la DPJ : ‘’Super V’’ écrit au ministère des Sports et à Antonio Souaré

Rate this post

Dans un courrier adressé au ministère en charge des Sports, l’ancien président de la Fédération guinéenne de football, Salifou Camara ‘’Super V’’, a attiré l’attention des cadres dudit département sur les risques de suspension qu’Antonio Souaré fait courir au pays, tout en leur joignant une vidéo d’Ahmad, président de la CAF, qui s’est exprimé sur le rapport d’audit publié récemment.

« En conférence de presse, le Président de la CAF qui est aussi l’un des Vice- présidents de la FIFA, répondant à une question sur les audits, orientée, tendancieuse de Gaoussou Diaby de CIS radio d’Antonio, dans l’intention de le dérouter, m’incriminant nommément (scénario savamment orchestré),ce dernier a répondu comme je l’ai toujours soutenu, conformément aux textes statutaires, que la FIFA est la seule institution qui a prévu des mécanismes internes de résolution de ce genre de problèmes.

Il a ajouté que plusieurs responsables sont saisis (il fait allusion à mes plaintes à la Commission de discipline et au Comité d’éthique) et que c’est à la FIFA de décider. Nulle part il n’a été question de police judiciaire ou de tribunal ordinaire. Pourtant, il est au courant de tout.

C’est un désaveu cinglant pour Antonio dont il faut se saisir pour arrêter cette machine instrumentalisée illégalement de la DPJ qui draine le pays vers une probable suspension. Elle n’a pas à connaître le dossier. C’est considéré comme une immixtion de l’Etat. A cause de…..Antonio, elle fait honte au pays, en foulant au sol tous les textes réglementaires, pourtant qu’elle détient. Venant du Vice-président de la FIFA derrière laquelle Antonio se barricade, en mentant comme toujours d’ « avoir reçu des ordres », c’est une arme fatale. »

A LIRE >>  Alpha Condé a nommé le lieutenant-colonel Yé Moyiba Camara commandant de la protection rapprochée

Salifou Camara demande au ministère des Sports de s’exprimer non pas sur le fond, mais sur la forme : « Vous ne vous exprimez pas sur le fond, qui a raison ou qui a tort, plutôt sur la forme qui fait courir le risque au pays d’une probable suspension. Si Antonio n’est pas content d’une situation, il y a d’autres voies réglementaires qu’il peut utiliser pour se plaindre.

Nous sommes dans une institution réglementée, dans laquelle tout est bien encadré. En aucun cas on ne peut sortir de ce cadre, au risque d’y laisser sa peau. Vous pouvez mettre vos services juridiques aussi à contribution pour vous interpréter les Statuts de la FIFA et de la FGF, qui sont au dessus de tout dans la résolution des litiges. Vous devez agir au nom de la République pendant qu’il est encore temps, avant qu’il ne soit trop tard.

Ceci est ma part de contribution en tant que guinéen, respectueux des lois et qui attire l’attention des autorités dont c’est le rôle, de mettre le pays à l’abri de toute situation conflictuelle avec les instances sportives internationales. Exiger d’une Fédération sportive le respect des textes la régissant, est loin d’être une ingérence. Ça fait partie de vos prérogatives. Salutations sportives. »

Dans la même lancée, ‘’Super V’’ a adressé un autre courrier au président de la Fédération guinéenne de football, Antonio Souaré, par rapport à la plainte déposée à la Direction de la police judiciaire (DPJ), qu’il qualifie d’illégale.

« Par mauvaise foi doublée d’une méconnaissance criarde des Statuts, ce qui est intolérable de la part d’un dirigeant de votre niveau, vous avez porté plainte contre des membres de la Fédération guinéenne de football à la DPJ, juste pour les persécuter arbitrairement, en totale contradiction avec les textes réglementaires régissant la FIFA, la CAF et la FGF.

A LIRE >>  Mobilisation des recettes et maîtrise rigoureuse des dépenses : la méthode initiée porte ses premiers fruits.

Cette attitude inconsciente de votre part, juste par mégalomanie d’un homme sans foi, ni loi, qui n’a aucune considération pour les lois à cause de l’argent facile volé au peuple, à travers votre entreprise de pari sportif en relation avec le football ‘’Guinée Games’’, fait courir au pays le risque d’une suspension probable des instances internationales, par l’immixtion des services de l’Etat dans les affaires de l’association nationale. Ce qui est interdit par tous les textes. Vous vous servez de cet argent facile gagné grâce au pari sportif, pour vous adonner aux pratiques les plus malsaines, les plus abominables, notamment la corruption.

Vous vous servez de cette corruption qui est dans vos gènes dans tous les milieux sportifs, administratifs, judiciaires, policiers, gendarmes…pour obtenir tout ce que vous voulez dans l’arbitraire, dans l’injustice et en toute impunité. Vous avez à votre disposition la séquence vidéo concernant les audits, lors de la conférence de presse du Président de la CAF et Vice-président de la FIFA.

Je pense que nos instances faîtières n’ont pas reçu assez d’éléments vous concernant par rapport aux enquêtes d’intégrité, pour le choix des membres des commissions permanentes ; si elles étaient bien informées, vous ne seriez pas nommé à coup sûr  comme membre de la commission d’organisation des compétitions interclubs de la CAF et du Statut du joueur à la FIFA, à cause de tous les maux que vous causez au football :

corruption, propriétaire-gérant de société de pari sportif, etc…Malgré la question tendancieuse concernant votre audit illégal de votre employé de CIS radio Gaoussou Diaby, qui s’est érigé en procureur dans le faux (scénario savamment orchestré par vous), le Président de la CAF vous a adressé un message qu’il vous appartient de comprendre et de retirer votre plainte illégale à la DPJ et d’emprunter les voies réglementaires, telles que définies dans les Statuts de la FIFA, de la CAF et de la FGF. Les Statuts sont au dessus de tout et sont inviolables. Le droit qu’ils reconnaissent à un président légitime, ce qui est loin d’être votre cas, d’ester en justice, c’est contre les tiers.

A LIRE >>  La Ministre de l’Economie et des Finances a reçu ce Mercredi 20 Juillet 2016 l'Association Professionnelle des Banques (APB).

Exemple : Poursuivre en justice vos 2 entreprises Guinée Games et SAM GBM, qui doivent près de 4 milliards à la Fédération, à travers des contrats dont l’un est toujours en cours (location stade annexe du 28 septembre), est un droit reconnu à un président légitime. Les 2 sociétés sont externes à la Fédération et n’en sont pas membres. Cher monsieur Souaré, il vous est demandé de respecter les sages recommandations de l’honorable Président de la CAF et Vice-président de la FIFA, dans le strict respect des textes réglementaires, au seul bénéfice du football. Salutations sportives. »

M. Bory Bah

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook




Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


À propos conakrylemag Magazine

Retrouvez en live toute l’actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos. News et actualités de stars à Conakry , les meilleurs et les pires look de vos célébrités préférés…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*