bantama-sow
bantama-sow

Quand Fodé Oussou, excusez-moi, je n’aime pas parler son nom.

Prenant la parole à l’assemblée générale du RPG Arc-en-ciel, samedi 6 juillet, à Conakry, vraisemblablement remonté, le ministre des Sports, Sanoussy Bantama Sow, a dans ses propos égratigné Fodé Oussou, de l’UFDG.

Fodé Oussou Fofana
« Quand on entend certains politiciens confondre politique et football, nous comprendrons qu’ils sont frappés par la malédiction. Quand Fodé Oussou, excusez-moi, je n’aime pas parler son nom. Il parle de U17, je dis qu’il ne connait pas. Quand tu ne connais pas un sujet, ne te mêles pas dedans. Concernant les U17, pour l’instant l’Etat, nous n’avons rien à dire sur cette question. Nous attendons jusqu’à la fin des enquêtes. En ce moment, l’Etat donnera sa position qui sera claire et ferme », a-t-il fait entendre.

Il met sa bouche dans des sujets qu’il ne maitrise pas
Détaillant plus, il a dit que : « Quand Fodé Oussou parle des U17, je vous assure honorable députés, Fodé Oussou, vice-président d’un parti comme l’UFDG, c’est une honte pour ce parti. Fodé ne fait pas la fierté, il fait honte à l’UFDG, parce qu’il met sa bouche dans des sujets qu’il ne maitrise pas. Mais c’est un troubadour. Ce qui reste pour lui, c’est de prendre la tabala, descendre dans la ville, pour chanter ses patrons.

A LIRE >>  Dalein "J’ai une pensée profonde pour le journaliste Amadou Diouldé Diallo, illégalement détenu à la maison centrale de Conakry, malgré la dépénalisation des délits de presse."

Je sais qu’il mange dans la poche de certains dirigeants du Sport. Mais ce qui reste pour lui, c’est d’aller dans un studio d’enregistrement et qu’il les chante. Mais ce qui reste claire, le Syli national ira de l’avant, parce que le président Alpha Condé est décidé à les accompagner, il est décidé à mettre le paquet ; il l’a déjà fait. Donc nous demandons une fois de plus au peuple de se mobiliser parce que nous allons gagner contre l’Algérie et se qualifier pour les quarts de finale. Mais n’écoutez pas les troubadours, ils ne font pas honneur aux politiciens de Guinée. Le troubadour connait sa place, il doit rester là. »

Il prostitue son parti
Enfin, il a encore mis une couche : « Quelqu’un qui n’a jamais été un chef de secteur, qui ne peut pas être un chef de quartier ; par accident est devenu un vice-président d’un parti, c’est une honte pour ce parti, il n’est pas la fierté de son parti, parce qu’il prostitue son parti. »

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

About conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.