Guinée : ’Agence du service civique d’action pour le développement a formé 332 jeunes
M. Damantang CAMARA
M. Damantang CAMARA

Guinée : ’Agence du service civique d’action pour le développement a formé 332 jeunes

Depuis sa création, l’Agence du service civique d’action pour le développement a formé 332 jeunes dans des filières où la demande de recrutement est forte. Pour 2016, les objectifs affichés sont encore plus ambitieux.

L’Agence du service civique d’action pour le développement (ASCAD) a organisé, les 25 et 26 novembre 2015, un Forum des Métiers au camp Alpha Yaya Diallo de Conakry.

Placé sous la présidence de M. Damantang Camara, ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle, du travail et de l’emploi, porte-parole du gouvernement, ce forum a été un véritable succès, car un grand nombre de chefs d’entreprise étaient présents.

Une prise d’armes aux couleurs de la France et de la Guinée a été exécutée par les stagiaires. Les meilleurs stagiaires des filières de formation (électricité, plomberie, agro-pastorale, mécanique, hôtellerie, métallurgie, agents de sécurité, magasiniers) ont reçu les félicitations des autorités présentes pour la qualité de leur engagement.

M. Damantang CAMARA, en présence du Chef d’’état-major de l’Armée de Terre, a ensuite inauguré officiellement ce premier forum des métiers et a parcouru les quinze stands animés par les élèves de la deuxième promotion.

Le projet du SCAD a débuté en 2011. La première promotion a permis de former 138 stagiaires en décembre 2013 avec 74 % de jeunes insérés sur le marché de l’emploi. La seconde promotion a diplômé 194 stagiaires en décembre 2014.

Les objectifs de la coopération militaire franco-guinéenne dans le cadre de l’ASCAD sont prévus par les accords de coopération du 13 janvier 2014 entre la France et la Guinée.

L’ASCAD propose une formation de 2 ans sur plusieurs cycles. Le personnel de l’ASCAD est civil à 70%.

Les recrues reçoivent, dans un premier temps, une formation civique et citoyenne de 5 mois. Ce premier cycle est suivi d’une formation professionnelle dans l’un des métiers suivants :

• mécanicien

• électricien

• plombier

• magasinier

• métiers de l’hôtellerie

• agriculteur

• agent de sécurité

• ferronnier.

Enfin, la formation se termine par un stage en entreprise.
Assortie d’une formation au premiers secours et d’un diplôme d’hygiène et de sécurité, elle permet aux stagiaires d’obtenir un diplôme spécifique et reconnu qui est le Certificat d’aptitude professionnelle à l’insertion,le CAPI.

L’ASCAD et la coopération militaire française affichent pour 2016 des objectifs ambitieux :

• augmenter les effectifs de 200 à 600 élèves dans le courant de l’année 2016 en créant une seconde agence à Mamou

• centraliser, pour Conakry, les formations au sein du Camp Alpha Yaya

• mise en place d’outils de formation et de formations dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC)

• organisation de journées de recrutement, avec la participation des Blue Zone de Conakry.

La création d’une filière de formation à la conduite des poids lourds est également envisagée, avec la participation de Total et de l’Union des transporteurs guinéens.

La création d’une filière BTP (bâtiment – travaux publics) est à l’étude, avec la participation de la Banque Mondiale.
La prochaine promotion de 250 stagiaires est programmée pour début février 2016.

 

Source : Ambassade France Guinée

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Alpha Condé

la Guinée a raté une fois encore comme dans les années 1960, le train de la croissance en Afrique.

A la fin des années 1980, j’étais très inquiet à l’idée que le général Lansana …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !