A LA UNESociete & divers

Hadja Idrissa pense à la création d’une FONDATION pour soutenir l’éducation des jeunes filles victimes de mariage précoce/forcé

Au regard des difficultés liées à la prise en charge des filles victimes de violences. Hadja Idrissa Bah pense à un projet, dans un avenir proche après la fin de mon mandat à la présidence du Club des jeunes filles leaders de Guinée.
Elle à pour projet la création d’une FONDATION pour soutenir l’éducation des jeunes filles victimes de mariage précoce/forcé, et de venir en aide à celles qui sont victimes de mutilations génitales féminines/excision et le viol en République de Guinée.
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Tanatè ? Et les dindons importés? Et Ebola en Côte d'Ivoire ? Les caprins et les bovins ?

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.