Histoire de la vie "un home de 78 ans ..."
Michel Bohiri

Histoire de la vie “un home de 78 ans …”

Michel Bohiri :
Un homme de 78 ans s’est effondré et a été transporté à l’hopital. On lui a donné un oxygène pour le soutenir pendant 24 heures. Après quelques temps, il allait mieux. Alors, le médecin lui a donné sa note de 500.000f, et quand il a vu la facture, il a commencé à pleurer. Le médecin lui a dit de ne pas pleurer à cause du projet de loi. Mais l’homme a dit: “Je ne pleure pas à cause de l’argent, je peux

payer tout l’argent. Je pleure parce que pour seulement 24 heures d’utilisation de l’oxygène, je dois payer 500.000f, mais je respire l’air libre de Dieu depuis 78 ans. J’ai jamais rien payer, savez-vous combien je lui dois?” Le docteur baissa la tête et coula des larmes.

Maintenant, à toi qui lis ceci, tu respires l’air libre de Dieu sans aucun prix à payer depuis des années, s’il te plaît, prends juste 2 secondes de ton temps pour écrire juste un “Merci à Dieu” pour la gratuité des services de Dieu dans ta vie…

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Réception de 10.000 doses de vaccins  , achetés par l’Etat Guinéen.

Réception de 10.000 doses de vaccins , achetés par l’Etat Guinéen.

Réception ce samedi à l’aéroport de Conakry, par la commission logistique de la lutte contre …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.