Politique

ICG dénonce les recours à la Constitution pour se maintenir au pouvoir

À l’occasion du sommet de l’Union africaine, International Crisis Group attire l’attention de l’institution sur plusieurs points chauds du continent. Concernant les élections, 21 pays iront aux urnes cette année en Afrique. Parmi eux, I’ONG s’intéresse particulièrement à la Côte d’Ivoire et à la Guinée.

L’organisation milite pour une plus grande implication de l’Union africaine auprès des présidents Alassane Ouattara et Alpha Condé. Chacun maintient le suspense quant à une candidature à un troisième mandat.

Si c’était le cas, l’Ivoirien ferait ainsi une interprétation controversée de la Constitution. De son côté, le Guinéen en passerait par un changement de la loi fondamentale. C’est ici que ICG aimerait une parole forte de l’UA.

Elissa Jobson, directrice du plaidoyer, constate que l’organisation panafricaine a su fixer des règles en matière de coups d’État militaire. « Dans le cas du Zimbabwe, les militaires responsables de la transition ont bien pris garde à ce qu’on ne parle pas de « coup d’État », en partie à cause de l’aspect négatif que l’UA a réussi à rattacher à ces mots-là. »

D’où le recours à des formes plus subtiles pour se maintenir au pouvoir selon Elissa Jobson. « Et cela peut entraîner des violences. C’est quelque chose sur laquelle on aimerait voir l’Union africaine tenter de fixer une norme comme elle l’a fait contre les coups d’État militaires. »

L’ONG ne prend pas position « pour » ou « contre » la limite du nombre de mandats mais vise ici davantage l’utilisation de l’arme constitutionnelle pour se maintenir au pouvoir.

A LIRE >>  CNRD au pouvoir, résumé de la journée du mardi 14 septembre 2021

Par rfi.fr

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.