A LA UNEJustice et Droit

Justice en Sursis : Le Ministre Débouté, les Magistrats Réhabilités, un Système en Question

Dans un revirement de situation retentissant, le Conseil Supérieur de la Magistrature a rejeté la demande du Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, laissant ainsi les magistrats Moussa Mariama Camara et Cé Avis Gamy, respectivement juge et substitut du procureur près le Tribunal de Première Instance de Labé, reprendre leurs fonctions. Cette décision intervient après une suspension de trois mois imposée par le Garde des Sceaux, qui accusait les magistrats d’insubordination et d’insuffisance professionnelle dans une affaire opposant dame Asmaou Diallo aux héritiers d’Elhadj Abdourahamane Diallo.

Initialement, les magistrats avaient été suspendus suite à une demande de sanction émanant du Ministre. Ils étaient mis en cause dans le traitement du dossier de dame Asmaou Diallo, condamnée pour des faits d’abus de confiance, de faux et d’usage de faux. Cependant, le Conseil Supérieur de la Magistrature a tranché en faveur des magistrats, estimant qu’il n’y avait ni insuffisance professionnelle ni insubordination de leur part.

Cette décision marque un revers pour le Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, qui avait préalablement pris des arrêtés de suspension, suscitant des critiques de la part de l’Association des Magistrats de Guinée. L’association a vivement réagi, soulignant que le Garde des Sceaux avait opté pour la suspension avant même d’explorer les voies de recours prévues par le code de procédure pénale. Elle a également critiqué l’interprétation qu’il a fait de l’article 537 dudit code, soulignant son caractère erroné, inique et incongru.

Cette affaire souligne les tensions persistantes entre le pouvoir exécutif et le pouvoir judiciaire, mettant en lumière les défis auxquels est confronté le système judiciaire guinéen. Avec la réintégration imminente des magistrats incriminés, la scène juridique nationale est en ébullition, suscitant des interrogations sur l’indépendance de la magistrature et la nécessité d’une réforme plus approfondie du système judiciaire en Guinée.

A LIRE >>  Parlons des sacrifices que font les pèlerins à leur retour du Hajj en Guinée

Amara Soumaoro pour conakrylemag.com

PAR CONAKRYLEMAG.COM

— conakrylemag

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.