A LA UNESociete & divers

La Liberté de la Presse en Péril en Guinée : L’Audition d’Abdoul Latif Diallo, Un Symbole Inquiétant

La Liberté de la Presse en Péril en Guinée : L’Audition d’Abdoul Latif Diallo, Un Symbole Inquiétant

Dans une ère où la liberté d’expression devrait être un pilier incontestable de la démocratie, le cas récent d’Abdoul Latif Diallo en Guinée soulève de graves préoccupations. Diallo, un journaliste respecté, a subi une audition prolongée de sept heures à la Direction de la Police Judiciaire (DPJ), suite à une plainte du barreau de Guinée. Cette plainte fait suite à un reportage sur une affaire déjà jugée par la Haute Autorité de la Communication (HAC), soulevant des questions sur la légitimité de cette action contre lui.

Ce scénario n’est pas isolé, mais s’inscrit dans un contexte plus large de restrictions croissantes à la liberté de presse en Guinée sous le régime du colonel Mamadi Doumbouya. En effet, depuis son accession au pouvoir par un coup d’État, les inquiétudes quant au respect des droits fondamentaux et des libertés civiles n’ont cessé de croître.

L’implication du journaliste Cheick Jamal Pendessa, président du Syndicat de la Presse Privée de Guinée (SSPG), en tant qu’assistant d’Abdoul Latif lors de son audition, est révélatrice. Elle montre non seulement la solidarité parmi les journalistes mais aussi la reconnaissance du danger que cette situation représente pour toute la profession.

La répétition de telles confrontations judiciaires, souvent basées sur des prétextes douteux, a un effet dissuasif sur la liberté d’expression. Les journalistes, craignant des représailles, pourraient être tentés de s’autocensurer, ce qui serait une perte dévastatrice pour la société guinéenne. La liberté de la presse est essentielle pour assurer la transparence, la responsabilité et le maintien d’une société juste.

A LIRE >>  Amadou Damaro Camara face à la Maladie : Un Appel à la Clémence pour des Soins Médicaux

Il est impératif que la communauté internationale, les organisations de défense des droits de l’homme et les citoyens guinéens eux-mêmes se mobilisent pour condamner ces agissements et soutenir les journalistes dans leur lutte pour la liberté d’expression. Un réveil de conscience est urgent pour protéger les valeurs démocratiques en Guinée et assurer que les voix critiques ne soient pas réduites au silence par l’intimidation et la peur.

En conclusion, l’audition d’Abdoul Latif Diallo ne doit pas être vue comme un incident isolé, mais comme un symptôme d’un mal plus profond qui ronge les fondements démocratiques de la Guinée. C’est un appel à l’action pour tous ceux qui croient en la liberté de parole et en la nécessité d’une presse libre et indépendante.

Dramé Ibrahima pour Conakrylemag.com

PAR CONAKRYLEMAG.COM

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.