A LA UNESociete & divers

La Mairie de Kaloum aurait interdit le sit-in projeté par le Syndicat de la presse privée devant HAC.

La Mairie de Kaloum aurait interdit le sit-in projeté par le Syndicat de la presse privée devant HAC. C’est surprenant. En effet, la décision du CNRD sur laquelle s’appuient certaines autorités locales pour interdire des manifestations concernent les manifestations dont on pense qu’elles pourraient déboucher sur des violences.

En tout cas, c’est ainsi que beaucoup comprennent cette décision. Un sit-in consiste simplement à s’asseoir en groupe sur une place publique. Ce n’est pas un cortège ou un défilé.
Par ailleurs, comment peut-on penser qu’une manifestation de journalistes peut entraîner des violences ?

Ceux qui avaient applaudi le communiqué du CNRD interdisant les manifestations en pensant que cette décision ne vise que les jeunes de « l’Axe » ne manqueront sans doute pas de se poser des questions.

À chaque fois que l’État porte atteinte, sans raison légitime, à l’exercice d’une liberté ou d’un droit, il faut s’en inquiéter au lieu d’applaudir. Car on ne sait jamais où il va s’arrêter. Peut-être qu’il ne s’arrêtera pas tant qu’on ne l’y oblige pas.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Le football africain toujours à l’épreuve du haut niveau et des ses incontournables exigences.

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications OK Non merci.