A LA UNEAfrique

L’apparence, la posture, le gestuel des Hommes ne trompent pas souvent. 

L’apparence, la posture, le gestuel des Hommes ne trompent pas souvent. 

 

Ici de gauche à droite de la photo, Mr Rupiah Banda ancien Président Zambien (2008-2011), Edgar Lungu, récent Président sortant (2015-2021), le nouveau Président entrant, Hakainde Hichilema. Faites parlez l’image, l’ancien (Banda) qui sourit, décontracté et visiblement heureux de sa nouvelle vie de retraité politique. 

 

Le second (Lungu), récent Président sortant nous offre un sourire d’un homme soulagé et heureux d’avoir accompli sa mission à la tête de son pays et visiblement, heureux d’entamer une nouvelle vie d’ancien Président de son pays. 

 

Le troisième sur la photo, le nouveau Président entrant(Hichilema), contrairement à ses paires prédécesseurs, nous offre l’image d’un homme pensif avec un regard quasi hagard. 

 

C’est sans doute, un nouveau Président qui mesure le poids qui pèse sur ses épaules et qui se soucie du comment il va mener à bien sa mission à lui confié par son peuple. 

 

C’est dire que pour un homme politique intègre, conscient, patriote et responsable, la joie, ce n’est pas le jour de son élection à la magistrature suprême de son pays, mais bien le jour de la fin son ou de ses mandats légaux, généralement, deux avec le sentiment d’avoir accompli sa mission avec honneur, dignité, responsabilité et patriotisme. 

A LIRE >>  JE N'AI AUCUN COMPLEXE AVEC LE MARTEAU SUR LES ROUTES DÉFONCÉES.

 

En ce moment seulement, il aura le sourire d’un homme soulagé, heureux et fier d’avoir exercé la plus haute fonction pour rendre service à son pays, à son peuple qui l’a élu. 

 

Un Président qui fête qui organise une fête le jour de son élection comme Président de la République de son pays, est un Président qui va plus se servir que de servir. 

 

C’est cette espèce de Présidents qui va contre vent et marée, essayer de s’accrocher au pouvoir, car pour eux, ce qui compte c’est le nombre d’années passées à la tête de son pays, aux richesses glanées qui comptent. 

Le bilan économique, politique, social et culturel n’est de loin pas une préoccupation. 

 

C’est très malheureusement, cette espèce de Présidents que la Guinée a le malheur d’avoir depuis son accession à la souveraineté nationale et internationale. 

 

Sow Boubacar, Bruxelles 

 

Crédit photo: Jean Moussa Kourouma

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.