A LA UNELa Plume à Jacques

Le gouvernement s’est trouvé un porte-parole. Vraiment un véritable porte-parole.

Le gouvernement s’est trouvé un porte-parole. Vraiment un véritable porte-parole. D’ailleurs il sait tout faire. Parler au nom du président, de ses collègues ministres et de toutes les institutions. Il fallait bien pour les institutions, élargir son champ d’action. Si ce n’était pas le cas, pourquoi prendrait-il du plaisir à parler au nom du ministère de la justice.
 
Le département qui au sein de l’exécutif, sert de pont entre ce dernier et le judiciaire. Son porte-parole est trop jeune et ne ferait pas son boulot à la satisfaction du grand décideur des jours et des nuits. Ce dont il est question, est beaucoup plus une bataille pour l’image, qu’une information sincère à l’endroit des gouvernés.
 
C’est aussi comme pour dire qu’on ne change pas de méthode. Il n’y a pas de pouvoir égal au pouvoir exécutif. Et il n’est pas obligatoire de les séparer.
 
Surtout quand c’est le Président qui nomme à toutes les fonctions. Il nomme les juges, procureurs, députés et maires. C’est lui le véritable chef. Tibou sait tout faire. Les procureurs Sidy Souleymane N’Diaye, Lansana Sangaré et Alpha Sény Camara, n’ont plus à parler au nom de leurs tribunaux. Ce ne sont pas les justiciables, mais le porte- parole du gouvernement.
 
Pour les procureurs, nous allons dire que c’est même bien fait pour eux. Ils n’ont jamais voulu prendre leurs responsabilités de juristes indépendants. Ils n’ont jamais voulu jouer leur rôle de juristes attachés à la vérité et au droit.
 
Ils ont toujours voulu rester sous les aisselles des ministres, mêmes s’ils s’occupent de l’industrie, des petites et moyennes entreprises. D’ailleurs, le système ne leur permet pas encore, même en cas de vol et crime flagrant d’interpeller un seul ministre en fonction. Ils n’ont pas ce pouvoir. Les ministres jouissent d’une immunité super gouvernementale que personne ne peut lever.
 
Les tribunaux de notre pays, existent pour condamner les administrés. Les pauvres et les opposants politiques. Uniquement. Sous Alpha Condé, c’est bien l’image de notre appareil judiciaire. N’est ce pas Tibou, le conseiller personnel du Chef de l’Etat ?
 
Lorsqu’il a voulu mettre au pas le procureur de Kaloum Alpha Seny Camara qui s’occupe du détournement présumé des 200 milliards au ministère de l’enseignement technique, il l’a fait dans une émission de grande écoute. Il lui avait dit, nous citons « il lui a été instruit de poursuivre les journalistes ». Et depuis Alpha Seny qui semble avoir compris la leçon, n’en parle plus.
 
Désormais, il leur demande de lui rendre compte directement. En tant que super porte-parole de l’Etat. C’est à lui de dire, combien de citoyens sont en prison, quelles sont les infractions retenues contre certains opposants politiques en détention préventive prolongée à la maison centrale, quelles sont les preuves pour soutenir leurs accusations.
 
Les ministres de la sécurité, de l’administration du territoire et de la justice ont essayé. Même le premier ministre Kassory est allé jusqu’à expliquer comment les manifestants s’entretuaient sous ses yeux apparemment.
 
Ce n’est pas suffisant. Il fallait un porte-parole, qui a été proche hier de ces opposants en prison, pour leur dire qu’il n’y a pas d’amitié en politique, quand les privilèges sont présents. Ça leur apprendra.
 
La plume à Jacques
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  La Rébellion des esclaves de Moria.(Par Paul Théa)

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.