Macky Sall Alpha Condé et Embalo

 » Les problèmes de l’Afrique ne se discutent pas à Paris mais en Afrique « 

 » Les problèmes de l’Afrique ne se discutent pas à Paris mais en Afrique « ;  » Les solutions aux problèmes africains ne se trouvent pas à Paris mais en Afrique »; « La France ne défend que ses intérêts »;  » Nous sommes des Etats souverains « .

 

Voilà quelques discours que l’on entend depuis l’annonce de la tenue du sommet de Paris sur les économies nationales dans le contexte de la pandémie du coronavirus. D’après les informations que nous livre la presse, ce forum a pour objectif entre autres de soutenir les pays africains dont les économies sont très fortement éprouvées par la covid 19 ne sortent pas de cette pandémie plus endettés encore.

 

Mais, si cette initiative ne plaît pas parce qu’elle serait incompatible avec la fameuse souveraineté de nos Etats, qu’est-ce qui empêche vraiment les « néo-nationalistes » et « néo- souverainistes » africains d’organiser eux-mêmes ce type de sommets sans  » l’ingérence » des Occidentaux ?

 

Le nationalisme étroit ne sert plus à grand chose aujourd’hui. Dans le village planétaire qu’est devenu le monde, chaque pays doit s’employer à défendre au mieux ses intérêts. Que la France ne défende que ses intérêts n’a rien d’anormal si c’était le cas. Le monde a toujours fonctionné ainsi. La France fait partie du monde. 

A LIRE >>  Ce qui s’est passé ou ce qui se passe en ce moment entre le pouvoir d’Adis Abeba et l’armée du TPLF de l’ancien Parti régnant en Éthiopie, devait servir de leçon à ceux qui mettent en place une gouvernance ethnique et clanique dans un pays. 

Sur le droit et même le devoir de chaque pays de défendre ses intérêts face aux autres, Alain Foka a totalement raison.

 

C’est aux pays africains d’agir de manière à ce que leurs intérêts soient pris en compte dans les échanges et les foras de discussions au niveau international. 

 

Les discours démagogiques sur la souveraineté des Etats africains n’apportent absolument. Ils servent tout au plus à certains dirigeants africains à soigner leur image au plan interne en faisant croire à leurs concitoyens- les plus crédules- qu’ils sont à même de tenir tête aux puissances étrangères. 

 

Mais aujourd’hui, on a besoin de plus d’actes allant dans le sens du développement que de discours prétendument révolutionnaires ou souverainistes.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

About conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.