A LA UNELibre opinion

L’essentiel du ‘’Hakké’’ en vers autrui se payera ici bas.

L’essentiel du ‘’Hakké’’ en vers autrui se payera ici bas.

 

Monter haut est certes, difficile; mais le plus difficile encore, c’est de s’y maintenir. Ceux qui se maintiennent sont souvent ceux qui ne perdent pas en cours de chemin, une qualité essentielle; à savoir, l’humilité. 

 

Si vous perdez cette qualité, vous pouvez toujours avoir la possibilité de monter; mais, vous ne tarderez pas à chuter de façon vertigineuse et fracassante. 

 

Cet homme là, quoique arriviste, était parvenu à se hisser au sommet de l’État guinéen en devenant la deuxième personnalité du pays après son mentor, Alpha Condé. 

 

Il avait tellement poussé des ailes, qu’il n’avait qu’un seul rêve, remplacer ce dernier à la tête du pays. 

 

Les indiscrétions disent d’ailleurs, qu’il n’avait laissé aucun choix à Alpha Condé de le porter à la tête du parlement guinéen. 

 

Damaro Camara comme c’est de lui qu’il s’agit, était le parrain des faucons du régime et incarnait mieux que tous, le mépris et l’arrogance. 

 

Aujourd’hui, il médite sur son sort entre deux murs à la maison centrale de Coronthie. Lui pourtant, qui se ventait il n’y a pas longtemps, d’être issu d’une communauté des guerriers, a été pincé et coffré sans le bruit d’une mouche. 

 

Quand à l’époque de l’apogée du régime, on rappelait que la roue de l’histoire tourne; ils nous qualifiaient de tous les noms d’oiseaux avec mépris et arrogance. 

 

C’est désormais, chose faite, la roue a effectivement tournée dans le sens inverse de la direction qu’elle avait. 

A LIRE >>  C'est quoi une "démocratie médiatique" ?

 

Concernant ces dignitaires actuellement détenus, je ne vais pas gratter pour chercher à être dans le secret du CNRD et de son Président. 

 

Je prends les choses comme elles arrivent sans spéculer sur l’issue finale. 

 

Le plus important pour moi, c’est le symbole qu’offre ces détentions des personnalités qui se prenaient il y’a juste moins d’une année, pour des titans pour ne pas dire, des divins qui ne pouvaient vaciller un jour. 

 

Je parle de symbole car, en Guinée la justice, la puissance publique, les lois ne s’abattaient que sur les petites gens. 

 

Ce qui me reste comme attente désormais, c’est de voir ces vampires, ces bandits en col blanc traduit en justice, jugés et condamnés s’ils sont reconnu coupables de ce qu’on leur reproche ou acquittés s’ils s’avère qu’ils sont innocents. 

 

En attendant, je ne manifeste aucune compassion à leur égard, ni trouver un argument pour critiquer ou condamner ceux qui les ont incarcérés.

 

Que Dieu bénisse la Guinée et fasse que le CNRD soit celui qui nettoiera proprement le pays avant de passer la main à celui que les guinéens choisiront démocratiquement par la voie des urnes.

 

Sow Boubacar, Switzerland 🇨🇭

PAR CONAKRYLEMAG.COM

— conakrylemag

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.