Libre opinion : Syli National: Redescend sur terre Ibou Traoré

Libre opinion : Syli National: Redescend sur terre Ibou Traoré

Mode nuit
Temps de lecture : 2 minutes

Ils sont entrain de démentir comme ils l’ont fait lors de la sanction prise par la CAF contre les cadets. Lisez SVP.
Syli National: Redescend sur terre Ibou Traoré

Attention Ibrahim Traoré, Attention, une fois encore Attention ! Les fais existent jusqu’à présent, les observateurs du football guinéen n’ont pas encore oublié ton histoire avec Kamil Zayatte.

Contrairement aux informations démenties dans la presse, il y a eu bel et bien une histoire de prime hier à Marrakech menée par Ibrahima Traoré, à cause des primes des rencontres amicales. Comme il a l’habitude de le faire, Ibrahima Traoré s’est encore transformé en syndicat pour réclamer une chose qui n’est pas reconnue par les textes en vigueur dans notre pays. C’est bien de garder certaines informations pour maintenir le calme auprès de l’équipe, mais il faut aussi dénoncer certains comportements.

Il faut d’abord préciser que dans l’arrêté conjoint signé par le Ministère des Finances et le Ministère des Sports, les primes de matchs amicaux n’existent nul part. Seules les primes de qualification et les primes de sélection sont payées par le gouvernement guinéen. À ce niveau, tout est réglé par les autorités sportives du pays.

Ceux qui sont proches de l’équipe nationale de Guinée savent que le joueur Ibrahima Traoré a toujours créé des polémiques dans les vestiaires du Syli National. Comme pour dire “ Personne n’est indispensable” , son absence n’a pas été ressentie pendant certains matchs des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, car le climat était bon dans les vestiaires. Mais il veut encore reprendre ses vielles habitudes qui peuvent gâter l’élan du Syli National. Surtout après avoir commis une erreur monumentale contre la Gambie.

Pendant que les supporters cherchent à soigner cette blessure, le même Ibrahima Traoré veut réclamer une chose qui n’existe pas dans leurs droits. Il doit comprendre que les guinéens ont désormais besoin de bons résultats et non de polémiques inutiles.

Le peuple de Guinée te suit désormais de prêt, il n’y a pas de Prince dans cette équipe. Donc il faut redescendre sur terre maintenant.

Le coach Paul Put doit savoir que tous les moyens ont été mis à sa disposition pour lui permettre de travailler dans les meilleures conditions, alors on attend un résultat de cette équipe.

Je précise que trois (3) milliards de francs guinéens ont été utilisés pour payer les médicaments des joueurs. Le Ministère des Sports et la Fédération Guinéenne de Football n’ont négligé aucun aspect. L’équipe loge dans un grand hôtel à Marrakech et toutes les primes sont payées à jour, sans oublier le vol spécial affrété.

Une fois encore, arrête Ibrahima Traoré et concentre sur l’essentiel. Le syndicalisme n’est pas le travail d’un joueur. Foutaise !

Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )