A LA UNEJustice et Droit

L’Insolite Tactique des Assaillants : Une Arrestation Sans Violence ni Véhicule

L’Insolite Tactique des Assaillants : Une Arrestation Sans Violence ni Véhicule

Dans un monde où les images de violence et de conflits armés sont devenues monnaie courante, une récente opération menée par un groupe d’assaillants défie les scénarios habituels. Selon Alphonse Charles Wright, ministre de la Justice, cette intervention se distingue par son caractère presque surréaliste et déconcertant.

Les faits se sont déroulés dans une tranquillité presque absurde. Les assaillants, dépourvus de tout véhicule, se sont approchés de leur cible avec une discrétion déroutante. « On tape à la porte, vous ouvrez, personne n’est blessé, on vient on embarque les gens librement, » rapporte le ministre Wright, dépeignant une scène qui, à première vue, semble dénuée de l’urgence et de la brutalité typiques d’une arrestation forcée.

Ce qui ajoute à l’étrangeté de l’événement, c’est le comportement des victimes elles-mêmes. Après que les commandos eurent emmené des figures telles que le capitaine Dadis, ceux restés à l’intérieur se sont présentés pour être arrêtés, comme pour justifier leur implication dans l’affaire. Cette démarche volontaire soulève des questions sur la nature de l’opération et les motivations des personnes impliquées.

L’incident, qui semble tout droit sorti d’un scénario de film, pose un précédent intrigant dans les annales des tactiques d’arrestation. L’absence de violence et l’approche presque polie des assaillants contrastent fortement avec les méthodes conventionnelles et soulignent une mise en scène où la surprise et la psychologie ont joué un rôle clé.

les assaillants sont venus sans véhicule.(…) On tape à la porte, vous ouvrez, personne n’est blessé, on vient on embarque les gens librement. Ce qui est marrant dans tout ça, c’est quand les gens-là commando ont pris la direction, ils ont fait embarquer les capitaine Dadis et autres, ils ont quitté, ceux qui étaient à l’intérieur sont venus encore s’arrêter, parce qu’il faut justifier qu’on a été arrêté… Alphonse Charles Wright ministre de la Justice

Le ministre de la Justice, en relatant ces faits, n’a pas manqué de souligner l’ironie de la situation. Cependant, derrière ce récit se cache une réalité plus complexe, où les apparences peuvent être trompeuses et les motivations, multiples.

A LIRE >>  Le retrait des agréments d'installation et d'exploitation de trois médias ( Djoma, Espace et Fim)

Cet événement ouvre la voie à une réflexion plus large sur les méthodes d’arrestation et sur la manière dont les forces de l’ordre et les groupes d’intervention choisissent d’opérer. Dans un contexte où la légitimité et les méthodes des autorités sont de plus en plus scrutées, l’approche non conventionnelle de ces assaillants pourrait bien susciter un débat sur l’efficacité et l’éthique des opérations de sécurité.

En attendant, les détails de cette affaire restent flous, et l’opinion publique attend avec impatience des éclaircissements sur les circonstances et les conséquences de cette arrestation hors du commun.

Bangaly Sylla pour conakrylemag.com

PAR CONAKRYLEMAG.COM

— conakrylemag

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.