Justice et DroitPolitique

Me Mohamed Traoré dénonce l’attitude du directeur de la DPJ qui les empêche de voir leurs clients Sekou Koundouno et Ibrahima Diallo

Le droit à l’assistance d’un avocat est consacré par la Constitution du 7 mai 2010. Ce droit existe dès l’instant de l’interpellation. Même le très controversé projet de constitution a repris cette disposition.

C’est dire qu’il s’agit d’un acquis indiscutable que même le Président de la République ne peut remettre en cause à plus forte raison le Directeur Central de la Police Judiciaire. Il est important de savoir que le combat pour le respect du droit du citoyen d’être assisté d’un avocat est celui de toute une corporation et non d’un groupe d’avocats.

En dépit de leurs qualités processuelles ou de leurs divergences d’opinions, tous les avocats sont unis par des principes qu’aucun d’entre eux n’accepterait de reléguer au second plan pour défendre des intérêts partisans. C’est ce que certains ont du mal à réaliser.

Me Mohamed Traoré avocat au barreau

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  GUINEE : Kassory Fofana au président du CNRD : “n’humiliez pas le président”

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.