A LA UNESociete & divers

Menace de grève général : le Secrétaire général du ministère du Travail appelle à la raison

Réaction du Gouvernement face à la menace de grève : le Secrétaire général du ministère du Travail appelle à la raison

Face à la menace imminente d’une grève annoncée par le Mouvement Syndical Guinéen pour ce mardi 7 novembre 2023, le Gouvernement guinéen, par la voix de son Secrétaire général du ministère du Travail et de la Fonction Publique, M. Aboubacar Kourouma, a exprimé sa surprise et son appel à la poursuite du dialogue. Malgré l’annonce d’un préavis de grève suite à l’échec perçu des négociations avec le Gouvernement et le Patronat, M. Kourouma reste optimiste quant à la continuation des pourparlers.

Dans une interview accordée à nos confrères d’Africaguinee.com, M. Kourouma a déclaré ne pas être informé d’un quelconque échec des négociations, soulignant qu’une réunion était même prévue pour l’après-midi même de l’annonce. Il a suggéré que les syndicats attendent l’issue de cette réunion avant de prendre des mesures aussi drastiques.

Le Gouvernement a mis en avant ses efforts pour améliorer les conditions des travailleurs, notamment par des propositions d’augmentation des accessoires de salaire et une prise en charge médicale significative. M. Kourouma a souligné que ces mesures, y compris une augmentation de 20% de la valeur monétaire du point d’indice, représentent un sacrifice financier considérable pour l’État et devraient être vues comme un acquis important par les syndicats.

Dans le contexte actuel, marqué par de nouvelles priorités sécuritaires, le Secrétaire général a mis en garde contre le risque de voir les ressources de l’État réorientées vers la sécurité au détriment des négociations salariales. Il a exhorté les syndicats à accepter ce qui est proposé maintenant et à envisager de nouvelles négociations l’année suivante.

A LIRE >>  Parlons des sacrifices que font les pèlerins à leur retour du Hajj en Guinée

M. Kourouma a également mentionné des avancées sur d’autres points de négociation, comme l’augmentation de la prime de transport et l’ouverture des négociations internes pour le secteur privé, affirmant que la plupart des revendications syndicales ont été satisfaites.

Il a conclu en insistant sur la nécessité de prendre en compte le contexte sécuritaire changeant et a réitéré son engagement à poursuivre les échanges avec les syndicats pour parvenir à un accord mutuellement bénéfique.

Ce dossier, qui touche au cœur des relations sociales en Guinée, reste à suivre de près, alors que le Gouvernement et les syndicats cherchent à trouver un terrain d’entente dans un climat de tensions croissantes.

Binta Barry pour conakrylemag.com

PAR CONAKRYLEMAG.COM

— conakrylemag

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.