A LA UNESociete & divers

PAGE D’HISTOIRE ORIGINE DES FAMILLES CHERIF

PAGE D’HISTOIRE : ORIGINE DES FAMILLES CHERIF
Le vendredi 28 décembre 2018
Les familles Chérif s’étaient retrouvées à Kankan autour d’un grand fidaou et d’un conclave familial. À cette occasion, j’avais mené une petite recherche historique sur l’origine de cette noble famille dont les résultats se résument ci-dessous :

Le nom Chérif tirerait son étymologie de l’arabe classique « Al Sharif » au pluriel « Chorfaa » qui signifie la noblesse ou la sainteté. Il désigne depuis le 7e siècle la noble descendance de Fatima (fille chérie du Prophète Muhammad SAW) à travers les deux fils du Calife Ali, Hassan et Houssein.

Cette noble famille, qui au gré des guerres de califat et surtout après la bataille sanglante de Kerbala, le 10 octobre 680 (opposant la puissante armée de Maawiya, sous la conduite de Yazid, à la minuscule mais farouche résistance de Houssein, massacré tragiquement avec ses 72 partisans) se dispersa à travers l’orient arabe (où elle donnera naissance à la branche Hachémite qu’on retrouve aujourd’hui en Jordanie et en Arabie-saoudite), dans le septentrion africain (où elle installa le royaume chérifien du Maroc et d’autres conglomérats maraboutiques dont sera issu l’illustre Cheick Hamala Chérif), mais aussi dans l’occident africain à travers le Tekrour, le Oualata, le Nioro et poussant plus au sud vers les royaumes désagrégés de l’empire du Mali.

Le premier Chérif qui s’installa à Kankan s’appelait Alkhaly Mahmoud Chérif, c’était en 1771 soit 81 ans après la fondation du petit hameau de Kankan par Daouda Kaba en 1690, sur autorisation de son oncle Fodémoudou Condé roi du Mankonon.

A LIRE >>  Prise du pouvoir par le CNRD : Makanéra Kaké, rejette le communiqué signé du RPG ARC EN Ciel et ses alliés sur l’arrestation D’Alpha Condé le dimanche 05 septembre 2021

Cette date marque déjà la fin de la guerre de 7 ans entreprise par le royaume peulh du Wassoulou conduit par Bouréma Diakité et sa soeur l’Amazone Hawa Diakité contre les principautés musulmanes Maninkamori sur la rive gauche du Milo.

Alkhaly Mahamoud Chérif trouvera déjà sur place, de nombreuses familles marabouts attirées par l’érudition des Kaba-maraka du Diafounou, dont la plus notoire était celle de Mamby Sanoh venant de la ville de KONG en Côte d’Ivoire et installée à Kankan depuis 1723.

Alkhaly Mahamoud Chérif aura pour descendance Karamo Sidiki Chérif, grand ami et compagnon de l’Almamy Samory Touré et qui fut d’ailleurs son conseiller spirituel.

À cause de l’amitié et du pacte d’alliance entre les marabouts de Kankan et les Touré de Odiéné et de Samatiguila, Karamo Sidiki Chérif épousera vers les années 1860 une princesse de Samatiguila du nom de Samatiguila-Fanta qui donnera naissance en 1870 à un certain Fanta-Mady Chérif.

Cheick Chérif Fanta-Mady qui prendra plus tard le surnom de Kankan-Sékouba portera l’histoire des Chérif de Kankan à son apogée. Il fut pour Kankan, pour la Guinée et pour toute l’Afrique de l’Ouest un symbole de piété, d’érudition, de culture et surtout de tolérance religieuse.

Il jouera un rôle crucial dans l’accueil et l’installation des premiers catéchistes chrétiens à Kankan et se liera d’amitié avec plusieurs prêtres blancs qui officiaient à Kankan.

A LIRE >>  Sekou Koundouno fait l'objet d'un mandat d'arrêt international en date du 31 mai 2021 mais qui, très curieusement, n'a été été rendu public que le mercredi 25 août.

Le grand érudit Cheick Fanta-Mady Chérif jouera un grand rôle dans le pacte entre la famille Barry de Fodekariah-Balimana (venue de Fougoumba) et les familles Konaté de Toron d’où sera issue ma grand-mère paternelle Alama Konaté de Fabala.

Kankan-Sékouba épousera lui-même (par amitié pour mon grand-père Ari-Mamadi Barry) une femme de Fodekariah appelée Fodekariah-Fanta qui donnera naissance à l’illustre Elhadj Amadou Chérif décédé le 10 septembre 2017 (avec lequel vous me voyez en photo ci-dessous).

Kankan-Sekouba jouera un rôle religieux, social et politique prépondérant dans le Batè jusqu’à sa mort en 1955. Il était l’homonyme et le marabout attitré du Président Ahmed Sékou Touré (qui se recueillera sur sa tombe en 1957 avec Kwamé Nkrumah) et à qui il aurait prédit bien avant, un avenir de grand chef, jalonné selon la légende, de « périodes tumultueuses et sanglantes pour la Guinée »…(mais cela est une autre histoire !!!).

La Guinée est une famille ! Notre histoire commune le démontre. Alors cultivons entre nous l’amour et la paix dans l’unité et la fraternité…

Siaka Barry, Citoyen guinéen

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.