Plus rien ne marche pour moi. Plus de deal, plus de Guiluxe gratis, plus de potes friqués au comptoir. Le monde s’est effondré et le gombo avec.
Abdoulaye Sankara
Abdoulaye Sankara

Plus rien ne marche pour moi. Plus de deal, plus de Guiluxe gratis, plus de potes friqués au comptoir. Le monde s’est effondré et le gombo avec.

Tanatè ? Et les caprins ? C’est quand les coupages de queue ? 18 na coco ? Cocolala ? Et Ibrognamé, ‘’sa papa l’a béni ?’’ Et le Prési de Tokouno, le chef de file de l’opposition, l’étudiant de Harvard ? Merci, envoyez une chanson là-bas et bienvenue à Conakry, capitale mondiale du rire.
Jamais je ne me suis retrouvé aussi perdu dans mes pensées. Plus rien ne marche pour moi. Plus de deal, plus de Guiluxe gratis, plus de potes friqués au comptoir. Le monde s’est effondré et le gombo avec. Les billets de 10.000 balles sont aussi rares dans mon bédou que des dents blanches dans la bouche d’un sexagénaire édentée. Et tout cela, à cause d’une ‘’bonne gouvernance’’ doublée de persistance de vie chère, de coupures de courant et d’eau.
Comment voulez-vous qu’on émerge dans un tel cocktail de galère ? Rien d’étonnant si plus personne ne fait confiance à personne. Et des voisins qui étaient jadis très enthousiastes autour d’un pot au quartier se saluent à peine désormais. Chacun se cherche, comme on dit ici, et personne ne trouve la solution à son problème. Comme les mendiants ne peuvent pas être amis entre eux, alors on s’évite, on fait semblant de ne pas avoir le temps alors qu’en réalité, on tourne en rond.
La dernière fois qu’un de mes vieux potes a accepté de prêter une oreille attentive à mes complaintes, j’ai été si heureux que j’ai même failli suivre un de ses conseils. L’enfoiré m’a suggéré de me convertir rapidement à l’Islam, comme ces couples occasionnels qui célèbrent rapidement leur union avant le carême musulman. Comme ça, au moins, ils n’auront pas à rendre compte de leurs infidélités conjugales. Ils vont se gérer avec leurs vieilles pétasses jusqu’à la prochaine saison.
Moi, je ne veux pas accélérer ma conversion pour éviter le péché, mais la galère. Si l’imam de mon quartier vient à accepter ma démarche, ce qui est improbable, j’irai planter ma tente à la mosquée. Comme ça, je n’aurai aucun souci à me faire pour manger du riz gras et boire du bissap. Mais le seul problème risque d’être mon ravitaillement en Guiluxe. Et ça, j’y tiens comme l’imam tient à son chapelet. Qui est fou? Tanatè ?
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Abdoulaye Sankara

La vie n’est pas toujours chère ici; on la renchérit bien souvent par la surenchère !

La flambée des prix des accessoires pour accomplir les gestes barrières contre la COVID19, est …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.