Accueil » Politique » Projet d’identification Numérique pour le développement en Guinée
Moustapha-Mamy-Diaby
Moustapha-Mamy-Diaby

Projet d’identification Numérique pour le développement en Guinée

Le Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique a fait une communication relative au Projet d’identification Numérique pour le développement en Guinée (e-ID4D-Guinée).

Il a annoncé que le Gouvernement Guinéen veut faire de sa priorité le développement des systèmes d’informations intégrés, et plus particulièrement l’identification numérique en vue de bâtir des bases de données et disposer de statistiques fiables. C’est dans cette perspective que notre pays a exprimé son intérêt à être inclus dans le programme régional de la Banque Mondiale sur la mise en œuvre du système d’identification en Afrique.

Le Ministre a informé que la Guinée a été choisie à travers un processus concurrentiel pour être parmi les quatre premiers pays bénéficiaires de ce programme.

Il a précisé que la Banque Mondiale a justifié le choix de la Guinée par le fait qu’elle a démontré, au cours de l’année 2016, ses capacités d’absorption des ressources mises à disposition, dans le secteur des Technologies de l’information et de la communication (TIC).

Le Ministre a indiqué que la mise en place d’un système d’identification numérique en République de Guinée aura quatre avantages principaux, à savoir :

1. Faciliter la mise en place d’une base de données fiable de la population pour une meilleure Gouvernance et une bonne coordination dans la mise à disposition des services publics de base.

2. Faciliter l’accès aux citoyens guinéens aux services publics (Etat civil, santé, éducation, sécurité sociale, etc.).

3. Disposer de statistiques fiables permettant de bâtir des programmes et projets de développement cohérents tout en permettant de faire des économies substantielles en éliminant les duplications inutiles.

A LIRE >>  INSIDE EXTRA TIME - Makalé Camara sans langue de bois face aux interrogations des citoyens sur la tentation de l'émigration, les passeports biométriques, la refonte de la diplomatie guinéenne

4. Faciliter l’appropriation par la Guinée des outils et directives de la CEDEAO.

Il a soutenu que ce programme contribuera à l’atteinte des objectifs du plan National de développement Economique et Social (PNDES), plus particulièrement celui relatif à la ‘’Promotion d’une bonne gouvernance au service du développement durable’’.

Il a indiqué que la mise en œuvre du Système National d’Identification Numérique en Guinée exige une coordination de l’ensemble des parties prenantes (départements concernés) ayant un rôle dans ce projet.

Le Ministre a rappelé que l’approche en Guinée est de développer des systèmes en fonction des besoins sectoriels ci-après :

ü Enregistrement des naissances et décès,

ü Identification biométrique des élèves et étudiants,

ü Identification biométrique des fonctionnaires, des forces de défense et de sécurité,

ü Mise en place d’une base de données des assurés sociaux (CNSS),

ü Mise en place d’une base de données pour les documents officiels, tels que les passeports, cartes d’Identité, cartes de séjour, visa, permis de conduire, carte-grises.

Le Ministre a indiqué que la mise en œuvre du Système d’Identification Numérique National représente pour la Guinée un moyen unique de rattraper son retard de développement en mettant à la disposition des citoyens un système fiable d’identification sur lequel pourrait s’appuyer l’ensemble des services aux citoyens (Etat Civil, Santé, Justice, Education, Sécurité Publique, Organismes sociaux, Nouvelles Technologies de l’Information).

Le Ministre a recommandé les mesures suivantes :

ü L’opérationnalisation de l’Agence Nationale de sécurité des systèmes d’information,

ü La mise en place du Centre d’Alerte précoce, de prévention et de réponse aux incidents informatiques,

A LIRE >>  MAMADY YOULA SALUE LA CRÉATION D'EMPLOIS DANS LES DOMAINES DES MINES

ü La construction de bases de données mutualisées,

ü La sensibilisation des acteurs publics et privés.

Le Ministre a enfin indiqué que la Banque Mondiale a octroyé une enveloppe initiale de 44.750.000 dollars pour la mise en œuvre de ce programme. Ce montant peut être majoré de 15 millions de dollars.

Le Gouvernement apporte son soutien au Ministre et approuve le projet.

Le Conseil recommande une meilleure implication des différentes parties prenantes (Gouvernement et partenaires au développement) et l’harmonisation des différentes initiatives pour éviter les duplications.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook




Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


À propos conakrylemag Magazine

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos. News et actualités de stars à Conakry , les meilleurs et les pires look de vos célébrités préférés...

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*