A LA UNELibre opinion

Quand on laisse la gestion de toutes les affaires d’un pays au bon vouloir d’une personne sans scrupule, on ne peut être surpris qu’elle en fasse ce qu’elle veut.

Quand on laisse la gestion de toutes les affaires d’un pays au bon vouloir d’une personne sans scrupule, on ne peut être surpris qu’elle en fasse ce qu’elle veut.

La Guinée peine à s’en sortir à cause de l’irresponsabilité des tenants des autres pouvoirs: le législatif, le judiciaire et celui que certains appellent, le quatrième pouvoir: la presse.

Sans une véritable refondation de l’État guinéen avec les réformes administratives et institutionnelles qu’elle implique, on continuera toujours à rêver d’une bonne récolte après avoir semé dans un désert.

Les Guinéens devraient exiger cela aux prétendants à la place de Alpha, comme il exige aujourd’hui, son départ.

Les Guinéens ne peuvent plus se mettre d’offrir à des politiques l’occasion de les faire rêver aujourd’hui et de déchanter demain.

L’avenir se conjugue au présent pour éviter que le futur soit une désagréable surprise.

Sow Boubacar, CH.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Les lauréats de la semaine nationale du mérite scolaire SENAMCO bénéficiaires de visa pour les États-Unis d'Amérique ont quitté Conakry

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.