Réveillez vous jeunes élèves et étudiants de Guinée, réveillez vous!

La démocratie est en panne en Guinée, parce que les étudiants ont déserté la politique. Il n’y a aucune effervescence dans les campus, c’est le calme total, aucun bouillonnement intellectuel ou d’engagement pour des causes justes.

Or, au début des années 1990, ce sont les étudiants qui ont obligé le pouvoir du général Lansana Conté à l’ouverture au multipartisme, libéré les forces politiques et sociales et le vent du changement soufflait sur l’ensemble du pays. Ils ont donné le ton.

Les leaders politiques de l’époque se sont appuyés sur eux pour s’implanter dans le pays. Vous remarquerez que la force de l’opposition politique a commencé à décliner presque en même temps que le désintérêt des étudiants pour la politique, et toute forme de lutte d’ailleurs, après 1995. Depuis lors, il n’y a plus de dynamique qui porte l’idéal démocratique.
Partout dans le monde, les étudiants sont le fer de lance des conquêtes démocratiques et sociales, le laboratoire des idées, le vivier des futurs dirigeants politiques. Ce sont les étudiants qui ont transformé le monde avec mai 1968, ils étaient au coeur des grands mouvements des années 1970. Sans eux, pas de révolution en Tunisie, en Égypte, au Burkina etc. Ce sont eux qui ont bloqué le projet de réforme constitutionnel de Kabila en RDC.
Il faut au préalable que les étudiants soient organisés, autonomes, sûrs des valeurs qu’ils portent pour que les politiques s’intéressent à eux, tirent leur force de leur engagement. Hélas, ça dort dans les campus guinéens. Les étudiants sont incapables de défendre leurs propres intérêts. Ils étudient dans des conditions difficiles, lamentables, ils sont conscients que leurs universités sont des fabriques de chômeurs, mais malgré tout, ils restent apathiques, résignés à leur triste sort.

Alpha Condé leur promet publiquement des ordinateurs à chacun en 2010, pourtant ils restent amorphes jusqu’à la fin de son mandat sans qu’il ne tienne sa promesse, parce qu’au fond, qu’ils ne lui ont exercé la moindre pression. En 2015, il rebelote avec cette fois-ci son « un étudiant, une tablette. Un an après, les étudiants sont zen, sauf lors de son passage à l’UGAN, ils se contentent de réclamer comme des enfants « tablette, tablette », dans la mesure où ils ne s’appuient sur aucune organisation pour se faire entendre, pour contraindre le pouvoir à tenir ses engagements. C’est affligeant pour notre pays.

Où sont les leaders étudiants? Où sont leurs organisations? Avec qui nous allons changer ce pays, si les jeunes, notamment les étudiants ne rêvent à rien, ne pensent à aucune utopie, le feu du changement ne brûle pas en eux? Obama aurait-il existé sans la mobilisation en sa faveur des jeunes américains dans les campus, sans leur enthousiasme? Est-ce la majorité analphabète qui va réfléchir, conduire le changement ou les jeunes formés dans nos universités?
Prenez exemple sur vos amis français qui se sont fortement mobilisés dans toute la France contre la loi Travail, parce que selon eux, elle leur ouvre la porte de la précarité et le gouvernement a été obligé de revoir son texte. Tout cela veut dire que vous devez vous intéresser à la vie politique de votre pays pour préserver vos intérêts présents et futurs.
Réveillez vous jeunes élèves et étudiants de Guinée, réveillez vous !

 

 

Alpha Saliou Wann

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications OK Non merci.