A LA UNEJustice et Droit

Révélations au Tribunal: L’Affaire du 28 Septembre et le Rôle Clé de Baffoé dans le Chaos de Conakry

Révélations au Tribunal: L’Affaire du 28 Septembre et le Rôle Clé de Baffoé dans le Chaos de Conakry

Le procès du 28 septembre 2009, marquant un tournant dans l’histoire judiciaire de la Guinée, a repris ses audiences le 4 novembre 2023, avec un témoignage crucial de l’ancien inspecteur général de la police et commandant de la Compagnie Mobile d’Intervention et de Sécurité (CMIS) du Cameroun, Ansoumane Camara, surnommé Baffoé. Ce procès, scruté avec une attention particulière, s’est déroulé dans un contexte tendu, marqué par une coupure d’électricité inopinée qui a plongé la salle d’audience dans l’obscurité, suspendant temporairement les délibérations.

Lors de son témoignage au tribunal criminel de Dixinn, délocalisé à la cour d’appel de Conakry, Baffoé a livré sa version des faits sur les événements tragiques du 28 septembre 2009, qui se sont déroulés au stade éponyme. Il a déclaré que leur objectif principal était d’empêcher la tenue d’une manifestation interdite, soulignant que les forces de l’ordre n’étaient armées que de gaz lacrymogènes, qui étaient épuisés au moment critique.

Baffoé a insisté sur le fait qu’il n’était pas présent à l’intérieur du stade et qu’il n’avait pas ordonné l’utilisation de grenades lacrymogènes. Il a décrit une situation chaotique sur l’esplanade, où des soubresauts ont éclaté alors que son ministre tentait de sensibiliser la foule. L’usage du gaz lacrymogène, selon lui, a été une réaction spontanée pour permettre à son ministre de se frayer un chemin à travers la foule agitée.

Le général a également révélé qu’il était sous la menace d’une arrestation, orchestrée par Marcel Guilavogui, un autre accusé dans cette affaire. Heureusement pour lui, grâce à l’intervention d’une tierce partie nommée Makambo, son arrestation n’a pas eu lieu.

A LIRE >>  L'histoire de Sérhou Guirassy ne fait que commencer à s’écrire, n'en déplaise à ses détracteurs !

Ce témoignage de Baffoé soulève des questions cruciales sur la gestion des manifestations publiques et le rôle des forces de l’ordre dans la protection des droits civiques. Comment les autorités peuvent-elles équilibrer le maintien de l’ordre public et le respect des libertés individuelles? Quelles leçons la Guinée et d’autres nations peuvent-elles tirer de cet événement pour éviter de telles tragédies à l’avenir?

En outre, la coupure d’électricité survenue pendant le procès souligne les défis infrastructurels auxquels la Guinée est confrontée, même dans des circonstances aussi critiques qu’un procès de grande envergure. Cette interruption technique, bien que temporaire, met en lumière la nécessité d’améliorer les infrastructures pour assurer le bon déroulement des procédures judiciaires.

Le procès du 28 septembre reste un chapitre sombre dans l’histoire de la Guinée, et les témoignages comme celui de Baffoé sont essentiels pour démêler la complexité des événements qui ont conduit à cette tragédie. Alors que le procès continue, la communauté internationale et les citoyens guinéens attendent avec impatience de voir la justice rendue, espérant que la vérité émergera des ombres du passé.

Oumar Sylla pour conakrylemag.com

PAR CONAKRYLEMAG.COM

— conakrylemag

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.